GABON/Politique : L’aveu de la jeunesse citoyenne pour la paix des braves

0 49

La sortie rocambolesque de la jeunesse citoyenne sur l’aspect social de la paix des braves, pendant que d’autres tâtonnent depuis l’appel national à la participation au dialogue social, dénommé la «Paix des braves», dans son point de presse du samedi 8 mai dernier, La jeunesse citoyenne, dit vouloir y participer en soutien à la politique du chef de l’État. Les thématiques abordés démontrent l’engagement de cette jeunesse à soutenir le désir d’un changement de paradigme. Les thèmes ayant été a l’honneur ont été: Le temps forts de leurs première sortie, L’aspect social de la paix des braves, Le Conflit des générations. Puis le positionnement de la jeunesse gabonaise, qui démontre l’engagement sans faille d’une jeunesse avide d’accompagner le chef de l’État.

Pour les membres de l’association La jeunesse citoyenne, les dérives politiques, économiques et sociales observées durant les magistères d’Ali Bongo Ondimba, ne seraient aucunement de la faute de ce dernier, mais celle de son entourage. En conséquence, elle réitère son soutien à la politique du Chef de l’État.

HeaderBanner

S’agissant de sa participation au dialogue social en vue, elle pose tout de même ses conditions. «Nous sommes aussi disponibles pour aller à ce dialogue de la paix des braves dans le strict fait que cela aille dans l’amélioration des conditions de vie des Gabonais», a prévenu l’un des membres de Jeunesse Citoyenne.

Pour Jeunesse Citoyenne, sa participation prochaine à ce dialogue, n’aurait pour «désir» et pour «souhait» que de pouvoir redéfinir les choses afin de pouvoir rédéterminer une conduite à tenir qui va permettre à ce que les choses puissent avancer et qu’elles puissent aboutir. Aussi, elle voudrait que la jeunesse gabonaise soit remise en scène au travers de cette grande rencontre politique.

L’objectif final de la Jeunesse Citoyenne étant de se tenir au côté du Président de la République afin d’apporter sa «modeste contribution» pour qu’il puisse mener de façon positive cette action. Car il y a tant de choses à améliorer et de situations à résoudre dans ce pays.

K-aymard LELENGUI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.