Gabon/Politique : Portrait de Jean Romain Fanguinoveny

0 209

Jean Romain Fanguinoveny, candidat à la présidentielle 2023, nous emmène en excursion à la découverte de son univers et de sa face cachée. Le personnage se présente à vous et nous plonge dans un circuit guidé.

Président du PPG (Parti du Peuple Gabonais)

Candidat à l’élection présidentielle du 26 août 2023

• ses Origines

Je suis:
• Descendant direct de NKOMBADEMBA, le roi des Galwa et des Enenga (vers1798 -1869) dans le Moyen-Ogooué. Sa statue est érigée à l’entrée de la ville de Lambaréné, juste après le pont.
• Descendant de FANGUINOVENY qui transporta en 1865, dans sa pirogue et avec ses pagailleurs, le Marquis de COMPIEGNE et Albert MARCHE dans leur exploration de l’Ogooué. Cela, depuis les lacs de la région de Lambaréné jusqu’aux rivages de l’Ogooué- Lolo et du Haut-Ogooué (Cf. les livres du Marquis de Compiègne et Albert MARCHE sur le GABON de cette époque). Toutes ces indications, qui ont favorisé l’implantation française au Gabon, sont contenues dans ces livres. Ils sont vérifiables et consultables, pour le public, à la bibliothèque Saint-Joseph, située derrière la présidence de la République.
• Petit-fils de FANGUINOVENY Michel Julien, né le 29 août 1887, ancien fonctionnaire colonial sous l’AEF et premier exploitant forestier gabonais dans les années 1917 -1951. C’est lui qui donna au Dr Albert SCHWEITZER le site sur lequel est installé son hôpital, ainsi que les premières planches et les bois pour le construire (cf. le livre de CARLINGTON, l’ancien Ambassadeur des Etats-Unis au Gabon de 1960 à 1965 sur ses souvenirs du Gabon, notamment sur les confidences de ce Grand docteur qui repose à Lambaréné, ainsi que sa femme et ses plus proches collaborateurs de l’époque).


C’est sur ce site que mon grand-père FANGUINOVENY déchargeait ses billes d’Okoumé, avant la donation des lieux au Dr. Schweitzer. Il convient aussi de rappeler qu’à cette époque, il avait construit son propre chemin de fer de plusieurs kilomètres de rails, sur lequel sa locomotive et ses wagons acheminaient ses grumes d’Okoumé et son bois divers de la forêt vers le débarcadère du fleuve Ogooué, avant leur expédition, le long du fleuve, par radeaux, jusqu’à Port-Gentil. Aujourd’hui encore, sa locomotive est toujours visible à l’entrée de cet hôpital, en témoignage du geste posé. Mieux, une école primaire située dans le sein de cet hôpital porte aussi le nom FANGUINOVENY, depuis des décennies.

C’est encore lui qui finança dans les années 1930, en faveur de la communauté religieuse Protestante, la construction et l’entretien du Collège FANGUINOVENY, qui porte son nom et qui est situé à Lambaréné. En ces temps-là, les élèves venaient de toutes les régions du Gabon (du Woleu-Ntem, de la Ngounié en passant par l’Ogooué-maritime). Plusieurs hauts cadres gabonais y ont été formés avant les indépendances et même après. Aujourd’hui encore, malgré les fortunes diverses, de nombreux jeunes gens y sont encore formés.
En 1936, à cause de son rayonnement dans la région du Gabon, malgré la distance entre Brazzaville et Lambaréné, Felix EBOUE, Gouverneur de l’AEF, son ami, lui rendit visite pour obtenir son point de vue sur les évolutions préconisées par l’empire colonial, mais aussi solliciter sa collaboration à la fondation de la future République gabonaise, en gestation.
• Neveu des deux premiers admirateurs coloniaux gabonais. FANGUINOVENY Pierre – Commandant de la région du Nord du Gabon (Woleu-Ntem & Ogooué –Ivindo) et FANGUINOVENY Jean Robert dans la région Sud (Ngounié- Nyanga) dans les années 1950 à1960. Après l’indépendance du pays, ils furent nommés Préfets et confirmés dans la région du Woleu-Ntem et dans celle de la Ngounié. Ces derniers, chacun à son poste, ont été parmi les grands acteurs de l’érection de la République gabonaise en 1960 et sa consolidation en 1961.

En effet, en 1961, c’est ce Pierre FANGUINOVENY qui fut chargé de l’organisation des élections présidentielles qui permirent au Président Léon Mba, déjà Président du conseil, d’accéder à la présidence de la République gabonaise.
Plus tard, en 1967, il fut l’un des membres influent du groupe restreint chargé de mener à bien la succession qui permis à r Albert Bernard BONGO, de de succéder au Président Léon MBA (Cf. « l’Avion du blanc » Jean Claude BROUILLET, fondateur de « Transgabon » la première compagnie aérienne du Gabon).

• Mon Père et ma mère
Je suis le fils de :
• Maître FANGUINIVENY Romain, Gabonais et Avocat. C’est lui qui avait défendu le Capitaine MANDZA, condamné à mort pour tentative de coup d’Etat et exécuté publiquement à la plage d’Hollando en 1985.
• Et de feue IZEGUE Denise, Gabonaise et assistante de secrétariat.

• Ma Date et lieu de naissance
Je suis :
• Né le 29 novembre 1960 à Lambaréné (Gabon). Je suis marié et père d’une famille nombreuse.

HeaderBanner

• Mes Diplômes

Je suis titulaire d’un:
• Baccalauréat, série B (obtenu en1980 à Libreville)
• Diplôme d’Administration de Biens (obtenu à l’Institut d’Etudes Economiques et Juridiques Appliquées de l’Université de Lille II en France en 1985).
• Diplôme d’Ingénieur Commercial (option Expertise Marketing & Communication, obtenu à l’ISEC de Paris en France en 1987).

• Mon Expérience professionnelle
o En France

J’ai été:
• Attaché de direction aux Etablissements textiles TALPAERT à Lille en France de 1988 à 1990)
• Directeur adjoint zone Afrique de la Société CIMEX –France d’exportation de produits pharmaceutiques de 1990 à1994).

o Au Gabon

• Créateur d’entreprises de communication
• Directeur Général Radio Fréquence 3 (1994-1997)
• Directeur Général Radio TOP FM (1997-2023)
• Directeur Publication Journal GABAON (2001-2021)
• Journaliste
• Enseignant du Supérieur
• Promoteur de plusieurs personnalités du monde de la communication.

• Mon Expérience politique

J’étais :
• Secrétaire politique à l’UPG. Très proche collaborateur de feu Pierre MAMBOUNDOU, Président de l’Union du Peuple gabonais, et cela jusqu’à son décès en 2011.
• Candidat aux élections législatives 2001 au 1er siège du 1er arrondissement de Libreville.
• Candidat aux élections législatives 2006 au 1er siège de la Commune de Lambaréné.
• Assistant privilégié du Président MAMBOUNDOU lors des rencontres et audiences importants avec les très hautes personnalités politiques et diplomatiques de l’époque. Notamment, Omar BONGO ONDIMBA – Président de la République; Jean PING – Président de l’Union Africaine ; Jean-Marc SIMON – Ambassadeur de France au Gabon.

• Président de Parti Politique

• Je suis le Président du Parti du Peuple Gabonais (PPG) ; un parti de l’opposition.
• Candidat à l’élection présidentielle 2023
Mon ambition : Réaliser mon projet de société pour le salut Gabon et des générations futures.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.