Gabon : Quelle valeur le Chef de l’État donne-t-il à sa parole ? 

0 7

Le Général-Président de la transition est-il au courant ? C’est la question que tout le monde se pose, au vu de l’ampleur des scandales économico-financiers qui ternissent inexorablement son régime. A l’évidence, son attitude questionne et ne rassure pas la communauté nationale et internationale. 

Quelle valeur le Chef de l’État donne-t-il à sa parole ? Que fait-il de son devoir d’éthique, exemplarité et d’impartialité ? Quand on se rappelle qu’à l’occasion d’un de ses discours, le général-président de la transition affirmait que : « la lutte contre l’impunité, contre la corruption et les antivaleurs,copains et coquins constituent les éléments centraux de ma stratégie, sans lesquels tout réel espoir de changement est impossible » ; son silence intrigant questionne et traduit un laxisme qui inquiète au vu la montée en puissance de la criminalité financière imputable aux agents publics, à ses proches au préjudice de l’État. Dans des scandales politico-financiers où, les membres de sa famille sont concernés au premier plan dans les mêmes types de scandales financiers d’hier avec les Blaboys, collégiens du bord de mer et la légion étrangère, des nébuleuses associations baptisées : « Associations pour X & Y dont l’objectif n’est que la prédation des deniers publics » , il y a lieu de se demander qui trompe qui et de qui se moque-t-on ? « On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps. » ; Abraham Lincoln (1809-1865)

HeaderBanner

C’est à l’aune de son attitude en matière de lutte contre la corruption que le peuple jugera le général-président Brice Clotaire OLIGUI NGUEMA quant à son engagement « à ne plus reproduire les erreurs du passé ». En attendant, force est de relever que toutes ces dérives rappellent combien les pratiques des crimes organisés hypothèquent notre avenir commun et mettent gravement en danger le pays.

Que les militaires retournent dans les casernes !

 JOVANNY MOUBAGNA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.