Gabon/Religion: Le Prophète Mycomb décrète un deuil de 6 mois pour les chrétiens de l’église Station de toutes les Nations afin de prier pour le Gabon et les personnes rongées par le désespoir

0 227

Libreville, le 31 janvier 2021-( Actualites 241). Face aux multiples problèmes et souffrance que traversent la population gabonaise depuis plusieurs années et avec l’arrivée de la pandémie du coronavirus, le leader de l’église Station de toutes les Nations, le Prophète Mycomb Mikombo a décrété un deuil de 6 mois pour les chrétiens de sa paroisse afin d’exhorter Dieu dans sa miséricorde pour sauver le Gabon de l’emprise du « Diable » et restituer aux gabonais tout ce qui leur a été volé. 

Le Gabon a atteint une situation de crise qui pour certaines personnes n’a pas de nom. Et les chretiens de l’église Station de toutes les Nations ont décidé de porter le noir. Les réalités d’aujourd’hui ont permis au prophète Mycomb de se mettre dans un contexte de réclamation spirituelle tout en arborant la couleur noire qui est un deuil. Un deuil qui va se tenir  pendant 6 mois par tous les chrétiens de cette église.

Le dimanche en noir permettra à tous ceux qui revendiquent ce qui leur a été volé, peut-être la chance, la grâce, le bonheur, le mariage, la bonne santé, les bonnes conditions de vie, de santé et de travail de rentrer dans un jeûne de prières intensives pendant 6 mois. A cet effet, le Prophète Mycomb invite tout le monde à y prendre part et de se vêtir de noir.  » Nous allons demander à Dieu d’avoir pitié non seulement de nous mais aussi du Gabon », a-t-il souligné.

HeaderBanner

Le leader de l’église Station de toutes les Nations veut retrouver un Gabon d’hier, le grand Gabon ou un nouveau Gabon, ou les gens sont considérés, respectés, ou la liberté religieuse est respectée ou la liberté de culte est respecté, la liberté de penser, de se déplacer de voyager et de se balader est de mise. « Aujourd’hui l’insécurité bas son comble. Ya des raisons de faire un deuil pour prièr », a-t-il martelé.

Pendant ces 6 mois l’homme de Dieu et toute son assemblée imploreront la grâce de Dieu pour delivrer le Gabon de l’emprise des forces des ténèbres et sortir le peuple gabonais des tourments .

Rappelons que le président Omar Bongo Ondimba, avait dit:  « Dieu ne nous a pas donné le droit de faire du Gabon ce que nous sommes entrain de faire ».

Le leader de l’église Station de toutes les Nations, le Prophète Mycomb en appelle à la conscience de tous, à la conscience nationale et collective, que le temps est arrivé ou il faut revendiquer ce qui nous revient de droit.                               

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.