Infrastructures : l’ordre des architectes échange avec le Ministre des travaux publics

0 52

Élu le 21 septembre 2021, le Président de l’Ordre gabonais des architectes (OGA), Eric-Mauro Nguéma, est allé présenté la corporation au Ministre des travaux publics, Léon-Armel Bounda Balonzi. Au cours de ce premier échange, plusieurs points ont été abordés avec la tutelle des travaux publics, de l’équipement et des infrastructures.            

« Je voudrais vous rassurer que le Ministère dont j’ai la charge ne ménagera aucun effort pour accompagner l’Ordre gabonais des architectes sur des jours meilleurs. Dans une nation, les architectes, tous les constructeurs sont importants. Vous avez fait une proposition qui me semble très bonne« , a indiqué Léon Armel Bounda Balonzi.

En effet, les travaux publics, l’équipement et les infrastructures sont les outils indispensables pour le développement du Gabon. Léon Armel Bounda Balonzi mesure bien la portée de tout cela. Et ne ménage aucun effort pour échanger avec l’ensemble des acteurs qui gravitent autour de cette noble mission qui cadre avec les objectifs de la vision de la politique impulsée par le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, afin de mutualiser les actions à mener. Notamment du cadre légal en passant par l’examen de certains dossiers. Le membre du gouvernement s’est également dit disposer à soutenir les initiatives de l’Ordre gabonais des architectes.           

HeaderBanner

Une séance de travail qui a été l’occasion pour le Ministre en charge des travaux publics, de l’équipement et des infrastructures, l’occasion, bien entendue, d’appréhender davantage et en profondeur les missions de l’architecte.

Pour Eric-Mauro Nguéma, le Président de l’Ordre  » Il est important avant que nous ne commencions notre travail de venir discuter avec le Ministre. Et nous sommes tombés d’accord sur plusieurs points de convergence. Présenté la corporation et son existence légale dans une volonté de travailler en parfaite intelligence. Afin que l’architecte gabonais puisse véritablement prendre sa place pour accompagner le développement du pays. Une place qui vise à l’amélioration des conditions de vie des populations. Lesquelles doivent avoir accès aux architectes ».

Thierry Mocktar

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.