Infrastructures/PASIG1 : adoption du programme de Travail et de Budget Annuel par le Comité Technique de pilotage

0 61

C’est ce mardi 7 décembre 2021, que le Comité Technique de Pilotage chargé du suivi de réalisation de l’axe routier Ndende-Doussala et Doussala-Congo, a tenu sa première réunion qui a permis de présenter le Programme de Travail et de Budget Annuel de ce projet structurant pour le Sud du Gabon.

Les préparatifs pour le démarrage effectif des travaux entrant dans le cadre du PASIG1 vont bon train. Et pour cause, après avoir satisfait à toutes les conditions exigées par le bailleur de fonds (la BAD) avec notamment la nomination d’un chef de projet et de son Adjoint, puis celle d’un comptable, l’organe d’exécution représenté par le ministère de l’Équipement, vient de remplir toutes les conditions préalables au premier décaissement de fonds par la BAD avec la présentation ce mardi 07 décembre 2021, du Programme de Travail et de Budget Annuel (PTBA).

Et c’est pour ainsi, une option sérieuse que vient de prendre le ministère des Travaux Publics et de l’Équipement sous la houlette de Léon Armel Bounda Balonzi, pour le démarrage effectif des travaux de l’axe routier Ndende-Doussala avec pour ambition de se connecter au Congo sur près de 1558 km.

HeaderBanner

Selon le Ministre des Travaux Publics, ce projet, qui vise à désenclaver le sud du Gabon, intègre la vision harmonieuse de développement du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba et devrait permettre de réduire les coûts de transport entre le Gabon et le Congo, tout en améliorant qualitativement la chaîne logistique.

Avec le premier décaissement en vue, ce projet, qui a déjà perdu près de 20 mois par rapport à la durée des négociations, s’étalera de janvier 2022 à juin 2023. Le Comité Technique de pilotage promet de se rattraper, grâce à une gestion plus efficace du projet et prévoit notamment de faire des évaluations tous les trois mois. Ce projet, qui sera exécuté conformément au PGES, permettra également une remise à niveau des voiries de Libreville, dont on indique la rénovation de près de 70 % d’ici les 18 prochains mois.

Par ailleurs, on parle d’un projet structurant à fort impact social qui va générer près de 11 appels d’offres pour les contribuables. Même si l’on ne peut occulter le fait que le comité technique de pilotage compte également miser sur la rationalisation budgétaire.

Avec Gabon quotidien

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.