La CNSS au coeur d’un gros scandale  : la direction générale aurait bradé à vil prix un patrimoine immobilier d’une valeur de plus de 6 milliards.

1 917

C’est par voie de presse, que les leaders syndicaux ont appris les malversations de la direction générale de la CNSS qui aurait bradé un patrimoine acquis pour 1,3 milliards il y a 10 ans, par Marie Thérèse Vane, a l’origine un hangar, et dont la valeur actuelle serait de plus de 6 milliards, pour la modique somme de 1,450 Milliards.

Une telle information, si elle est avérée, relève d’une décision hasardeuse, considérant que le patrimoine de la CNSS, est une composante principale des ressources de la CNSS, tel que prévu par l’alinéa 3 de l’article 22, du code de sécurité sociale, portant organisation financière.

Au regard des difficultés actuelles que connaît l’entreprise, la cession d’un tel actif contribuerait a l’accélération de la détérioration des ratios d’équilibre financiers.

D’autre part, coformément a l’article 9 du code de sécurité sociale,  le Conseil d’Administration assure par ses délibérations la gestion générale des activités de la Caisse.

Il est obligatoirement appelé à délibérer sur:

  • le règlement intérieur de la Caisse;
  • le Budget de la Caisse;
  • les achats, ventes, échanges d’immeubles, taux, constitutions et cessions de droits réels immobiliers, transactions;
  • l’acceptation de dons et legs;
  • le rapport annuel du Directeur Général et les comptes annuels de gestion de l’Agent Comptable;
  • le programme d’action sanitaire et sociale.

De ce qui précède, seul le conseil d’administration a compétence pour autoriser la vente du patrimoine de la CNSS.

HeaderBanner

C’est donc en qualité de partenaires sociaux, que ces derniers ont été saisis par Madame Rachel Kouma, depuis la France par whatsapp, considérant que les travailleurs sont représentés au conseil d’administration de la CNSS.

Madame Rachel Kouma serait un promoteur immobilier, en litige avec la CNSS, sur le site d’oloumi qui abrite le chantier du futur economat, qui aurait fait l’objet de la vente querellée.

Il faut noter d’après ses explications, que la plainte contre la CNSS serait liée a ce chantier, qui a fait l’objet d’une vente illégale d’après ses propos.

Pourquoi ne pas avoir opté pour un bail, si la CNSS était dans l’incapacité de terminer ce chantier ?

En effet, cette zone est a forte concentration commerciale, donc la location est le meilleur placement financier a long terme.

Le rôle de l’administrateur travailleur, est de représenter la voix des salariés, de participer aux décisions par un vote, lors du Conseil d’administration de l’entreprise, et leur rendre des comptes.

C’est pourquoi, la coalition de l’unité syndicale de la CNSS, invite l’ensemble des leaders des organisations professionnelles des travailleurs du secteur privé et para public, a se joindre a elle, pour une concertation, afin d’exiger en ordre groupé, des représentants des travailleurs au conseil d’administration de la CNSS, que la lumière soit faite sur cette information.

Ce sera également, l’occasion de remettre en cause, les critères actuels de désignation des représentants des travailleurs, dans les différents conseils d’administration, afin que la défense des intérêts des salariés, soit mieux assurée.

La rédaction

1 commentaire
  1. Essounga dit

    C’est du patrimoine de la CNSS dont il est question, alors elle a à son sein des Hommes et des Femmes capable de gérer ce dossier arrêtons trop de politique

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.