LE SECRET DE L’INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE : Le GABON petit pays par sa population et par sa superficie mais Grand par sa diplomatie en Afrique

0 63

La preuve, le Président (de la République) ALI BONGO ONDIMBA séjourne depuis quelques heures en République Populaire de Chine sur invitation de son homologue Chinois.

Loin pour nous l’ambition de traduire dans son contenu, la capacité et la richesse de la diplomatie qui lie les deux États, nous allons bâtir notre analyse en nous fondant sur l’histoire et l’actualité politiques, économiques et stratégiques de la CHINE et du GABON.

Sur le plan politique d’abord, les deux pays entretiennent des relations qui datent de plusieurs décennies. Elle a été initiée par Omar BONGO ONDIMBA une fois parvenu au pouvoir.

Du point de vue idéologique le Parti Démocratique Gabonais (PDG), présente des similitudes en comparaison avec le Parti Communiste Chinois (PCC).

Sur le plan économique ensuite, la Chine compte parmi les meilleurs partenaires de notre pays.

Le Gabon exporte des matières premières dont le bois vers la Chine. Tandis que les entreprises Chinoises participent aux côtés d’autres partenaires du GABON, à la construction notamment des routes pour ne citer que ce secteur.

Sur le plan stratégique enfin, ALI BONGO ONDIMBA entend écrire une page particulière dans l’histoire de son pays, au moment où des alliances se nouent ou se révisent dans un cadre géopolitique aux multiples enjeux.

Parmi ces enjeux, la lutte contre les changements climatiques, la préservation de l’environnement dont la forêt du bassin du CONGO-OGOOUE.

Autres enjeux, le marché international et communautaire commercial ainsi que la paix et la sécurité dans le monde mais surtout pour notre pays.

A ces propos, une question nous interpelle.
Quelle importance revêt la visite du Président de la République ALI BONGO ONDIMBA en Chine ?

A notre humble avis, nous inscrirons, cette visite républicaine, outre son caractère diplomatique, dans un contexte économique et stratégique.

Le GABON a opté pour la diversification de son économie

ALI BONGO ONDIMBA, ayant constaté que la vente des matières premières à l’état brut à ses partenaires ne rapportait pas de bénéfice équivalent à son pays, avait décidé il y a quelques années, de procéder à la transformation de certaines sur-place.

HeaderBanner

Aujourd’hui, les usines aussi modestes soient-elles ont été créées dans les provinces du Haut-Ogooue, de l’Estuaire à NKOK, de l’Ogooué-Maritime et bientôt dans l’Ogooue-Ivindo…, pour ne citer que ces sites-là.

Objectif produire des biens semi-finis voire finis avec en prime une valeur ajoutée équivalente.

En outre, la population Gabonaise est très limitée, très peu pour acheter ces produits finis. Il faut les exporter vers un marché plus attrayant.

La Chine constitue un marché potentiel comme le Commonwealth, la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale ou encore le marché Européen.

ALI BONGO ONDIMBA est très ambitieux et rêve Grand en faveur de son peuple !

De plus, le GABON fait partie des pays dans le monde le mieux engagé dans la lutte contre le réchauffement climatique. Il y a en effet quelques mois, notre pays vient d’abriter le premier sommet sur la protection de la forêt du Bassin du CONGO-OGOOUE.

Grâce à la politique d’avant-garde en la matière, initiée par son prédécesseur Omar BONGO ONDIMBA, le Président de la République veut davantage hisser son pays au plus haut sommet de cette lutte grâce à un partenariat plus dynamique, celui du gagnant-gagnant. Et la Chine y occupe, tout autant que l’Europe et l’Amérique, une place de choix.

Le GABON entend promouvoir les petites et moyennes entreprises nationales voire privées dans le domaine de l’économie verte avec l’aide des bailleurs de fonds qui frappent à ses portes.

Tout pays qui aspire à la paix, prépare la guerre

ALI BONGO ONDIMBA rêve de faire de l’armée de son pays, une armée en Or ; une armée capable de protéger ses frontières et protéger ses concitoyens.

L’armée chinoise autant que française, voire plus, offre l’opportunité aux forces armées de notre pays de se développer grâce à son assistance avérée dans la formation des officiers de haut niveau.

Eu égard à tout ce qui précède et sans être aussi exhaustifs, nous pensons que la visite officielle, du Président de la République ALI BONGO ONDIMBA en République de Chine, présage des retombées positives notamment en faveur du Plan Accéléré de la Transformation du GABON

Amal Jean Maurice MBOUMBA-IBINDA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.