Léon Armel Bounda Balonzi touche du doigt les avancées des travaux effectués en Nzeng-Ayong

0 163

Libreville, le 14 décembre 2020-(Actualites 241). Le Ministre des travaux publics, de l’équipement et des Infrastructures, Léon Armel Bounda Balonzi est allé s’imprégner des avancées des travaux du pont de Nzeng-Ayong à quelques encablures  de la mairie du 6ème arrondissement dans la commune de Libreville, pour évaluer l’état d’avancement des travaux confiés à  l’entreprise Conduril sous le regard aiguisé du laboratoire national du bâtiment et des travaux publics.

Le ministre des Travaux Publics, Léon Armel Bounda Balonzi, a été édifié des avancées des travaux et de ce qui reste à faire par les techniciens rompus à la tâche.  Le taux d’avancement et d’exécution du projet à ce jour est de 85% pour le gros œuvre actuellement.

HeaderBanner

En Effet, ce pont de Nzeng-Ayong une fois livré sera  un ouvrage de 13,40 m de long et 2×3,25 m de large pour une hauteur de 2,15 m en plus de 2 trottoirs avec chacun une largeur de 1,50 m.

Apres l’excursion du site, le membre du gouverment  a exprimé sa satisfaction et a remercié les différentes structures intervenant dans la réalisation de ce projet. Il invite les responsables de la Société adjudicataire à plus d’efforts et la rigueur dans la qualité des travaux.

Le President de la République Ali Bongo Ondimba a dit  » je ne serais heureux que lorsque les gabonais seront heureux ». Ce pont de Nzeng-Ayong et ce bassin versant viennent soulager les habitants et les usagers de ce quartier qui souffrent lors des grandes pluies. Mettant ainsi des familles dans des situations difficiles. D’ou la réalisation de ce projet pour le bien être des populations du 6ème arrondissement.
Pour Flavien Mboumba, riverain « c’est un projet louable. Je souhaite que cela s’étende dans les autres quartiers de la capitale et même à l’intérieur du pays. Je remercie le Président Ali Bongo Ondimba et le gouvernement pour cette initiative ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.