L’Etat prend les décisions à la hâte sans mesures d’accompagnements résultat, mouvement des casseroles dixit le Prophète Mycomb Mikombo

0 223

Libreville, le 19 février 2021-(Actualites241). Les dérapages qui ont entraîné 2 morts et de nombreux blessés au Gabon dans la nuit du 18 au 19 fevrier 2021, dû à la frontement entre les forces de l’ordre et le mouvement des casseroles qui protestait contre le durcissement des mesures restrictives prises par le gouvernement.

Le Prophète Mycomb de l’église Station de toutes les Nations reprocherait au gouvernement de prendre les décisions à la hâte. Une bonne réflexion, une bonne méthode seraient la bienvenue. Les décisions prises à la hâte seraient à l’origine du massacre enregistrés ces derniers temps. Ces décisions ont fait naître dans les coeurs des gabonais de l’amertume et l’animosité. La précarité et la souffrace dont sont victimes les gabonais aujourd’hui, il n’y a qu’un aveugle pour ne pas voir que ce peuple qui s’exprime aujourd’hui a parfaitement raison. Port-Gentil qui est la ville économique est devenu aujourd’hui un désert économique.

« Le mouvement des casseroles est un mouvement pacifique sans violence. La bible déclare dans exode que le peuple a crié  pour pousser à Dieu d’intervenir ».

HeaderBanner

L’État pense certainement qu’il ya une main noire qui tire les ficelles dans l’ombre, pour mettre en mal sa politique. Il n’y en a rien, c’est tout simplement dû aux  décisions prises lors du dernier conseil des ministres  qui ne cadre pas avec le quotidien des populations. Voilà pourquoi elles ne sont pas soutenues. Beaucoup d’âmes se sont refroidies et restent dans les maisons à cause de la psychose. « Nous constatons que les décisions prises à la hâte n’ont pas de raisonnance et donc ne tiennent pas la route. Il faut alléger ces mesures, et remettre le couvre-feu à 20 ou 22h ».

Le peuple a manifesté pacifiquement pour interpeller les gouvernants, les leaders religieux et les hommes des médias, pour dire attention, les mesures restrictives  ont ne les refuse pas mais ou sont les mesures d’accompagnements? Le peuple réclame juste les mesures d’accompagnements. Avant de prendre toutes décisions d’ordre générale, il faut qu’on réfléchisse longuement afin de pondre une décision qui convienne au peuple. Et il faut dans de tel situation s’entourer des anciens du pays.

Le Gabon est un havre de paix, et derrière le Gabon se trouve un grand Dieu, derrière le Gabon se trouve un grand esprit. Selon le Prophète Mycomb, le nom Gabaon veut dire manteau qui signifie le porteur, « nous sommes les porteurs de l’Afrique, nous sommes appelés à porter l’Afrique. Et l’Afrique qu’elle soit blanche ou noire ». Ici au Gabon le pouvoir appartient à la base et cette base c’est le peuple.

C’est le peuple qui donne quitus aux présidents, sénateurs,  députés et autres le pouvoir. Les gabonais sont entrain de percevoir un danger imminent, malheureusement nos dirigeants restent sourd et aveugler à cause de leur égoïsme et la soif du pouvoir. 

« La vérité  aujourd’hui est que nous avons besoin d’un Gabon sage, d’un Gabon qui peut guérir les blessures de tous les gabonais », a conclu le Prophète Mycomb Mikombo. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.