Mali: retour dans la rue du M5-RFP pour chasser Ibrahim Boubacar Keita du pouvoir

0 10

Depuis quelques mois plusieurs voix influentes se sont fait entendre pour rappeler à IBK et son gouvernement leur rôle principal, mais face à l’endurcissement de leurs oreilles afin de ne point satisfaire les besoins du peuple. L’opposition malienne et la société civile décident de prendre leurs responsabilités. C’est qui va motiver encore cet appel lancer par le leader religieux imam Dicko qui se résume comme suit .

L’opposition appelle à de nouvelles manifestations depuis mardi dans les rues de Bamako. C’est l’imam Mahmoud Dicko, la figure des opposants au régime d’IBK, qui a lancé dimanche cet appel au rassemblement.

Le dignitaire religieux, qui avait soutenu Ibrahim Boubacar Keita en 2012, est depuis le leader du mouvement du 5 juin.

Son verbe assuré exalte à chaque apparition les frustrations des Maliens. La voix du prédicateur porte d’autant plus dans un pays à 95% musulman.

HeaderBanner

« C’est une journée décisive. Nous allons montrer que le peuple malien est un peuple debout. Qu’on n’est pas un peuple soumis ou résigné et que nous préférons mourir en martyrs que de vivre en traîtres », a déclaré l’Imam Dicko.

Ainsi, l’Imam Dicko a martelé sa farouche opposition à l’actuel Premier ministre Boubou Cissé et directement attaqué la France qu’il accuse d’ingérence dans la politique malienne.

En effet, le Mali est ébranlé par une profonde crise socio-politique depuis juin. Malgré des tentatives de médiation de la Communauté des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), aucune solution de sortie de crise n’a été trouvée.

Ils sont plusieurs milliers à être dans les rues de Bamako à manifester.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.