Opposition/Concertation politique : l’UPG favorable à l’invitation du chef de l’État

0 51

Réuni à l’occasion d’un point de presse organisé à son siège d’Awendjé, sis dans le quatrième arrondissement de Libreville, le bureau politique de l’Union du Peuple Gabonais (UPG), a annoncé sa décision de prendre part à la concertation politique initiée par le président de la République Ali Bongo Ondimba dans son discours la nation du 31 décembre 2022.

Pour le leader de l’UPG, formation politique de l’opposition dite modérée, « cette annonce du chef de l’État est arrivée à point nommé parce que, au niveau de la classe politique, beaucoup de voix se sont faites entendre pour solliciter, une rencontre entre les hommes politiques de la République pour qu’on puisse parler des élections, discuter du processus électoral dans notre pays« , a précisé Mathieu Mboumba Nziengui.

Cet appel que certains leaders d’opinion qualifient de trop ou encore de partage du gâteau et qui accouchera d’une souris a bel et bien été lancé par la classe politique de l’opposition que de la majorité républicaine et sociale pour l’émergence qui ont souhaité se parler avant les joutes électorales.

HeaderBanner

Et, Mathieu Mboumba Nziengui de rappeler : »Nous acceptons aujourd’hui, l’Union du Peuple Gabonais, d’aller à la concertation politique initiée par le Président de la République, chef de l’État, Ali Bongo Ondimba« .

Aussi, le leader « upégiste  » a rappelé les enjeux de la rencontre du 17 janvier dernier d’avec le Ministre d’État à l’intérieur dont l’objectif portait d’une part sur le renouvellement du bureau du CGE (Centre gabonais des élections), et d’autre part, sur la subvention allouée aux partis politiques.

Toutefois, la subvention aux partis politiques bloquée et qui est un droit est un dossier dont l’UPG, par le biais de son président, s’était saisi depuis 2018 et qui a porté ses fruits aujourd’hui.

Justin Anga Otounga

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.