Owendo/Conseil municipal : Le projet de budget primitif exercice 2023 approuvé à l’unanimité

0 104

Convoqué en session ordinaire, ce Vendredi 18 novembre 2022, à l’initiative du maire, Jeanne Mbagou, les Conseillers municipaux de la commune d’Owendo ont approuvé à l’unanimité, le projet de budget primitif exercice 2023 soumis à leur examen par la Présidente du bureau du conseil.

En effet, en application des dispositions relatives à l’article 163 du décret n°0094/PR/MBCP du 8 février 2016 portant réglementation générale de la comptabilité publique, le bureau du conseil municipal de la commune d’Owendo et la tutelle administrative et financière ont convenu de commun accord d’un plafond budgétaire de l’ordre de 3.748.447.048 FCFA. En plus d’un avenant provenant de l’Apport balance d’entrée (ABE) accordé de l’ordre de 750 000 000 FCFA sollicité par la Présidente du conseil municipal auprès de la Direction générale de la comptabilité publique et du trésor (DGCPT).

Ainsi, le projet de budget primitif exercice 2023 de la commune d’Owendo soumis à l’examen des élus locaux est arrêté en recettes et dépenses à la somme de 4.498.487.049 FCFA.

HeaderBanner

« Un exercice budgétaire qui sera consacré à la poursuite de la lutte contre l’insalubrité, dont l’enveloppe budgétaire allouée à été révisée à la hausse. La construction d’un marché municipal au quartier Igoumié ainsi que d’un plateau sportif à Akournam 2, secteur 1. La dotation de moyens roulants et l’équipement en mobilier de bureau pour la mairie centrale et ses démembrements« , a indiqué Jeanne Mbagou.

Il est, toutefois, à noter que le Conseil municipal de la commune d’Owendo se tenait 72 heures après la tenue des conseils d’arrondissements, conformément à l’article 57 de la loi organique n° 001/2014 du 15 juin 2015. Les états spéciaux des dépenses 2023 de ces mairies se chiffrent respectivement à 118.405.901 FCFA pour le premier arrondissement et 107.100.000 FCFA pour le deuxième arrondissement.

Des budgets qui connaissent tout de même une légère baisse au regard de l’augmentation des charges des ordures ménagères par les partenaires. Le conseil a également entériné un certain nombre de délibérations inhérentes au fonctionnement de l’institution.

Thierry Mocktar

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.