Oyem : Clôture de la 9ème édition Octobre Rose

0 48

Tombée des rideaux à Oyem, le samedi 29 octobre 2022 de la 9ème édition de la campagne Octobre Rose, mois consacré à la lutte contre les cancers féminins. Né du plaidoyer de la Première Dame du Gabon Sylvia BONGO ONDIMBA à la tribune des Nations-Unies, afin d’inciter les gouvernants, les organismes, les instructions et le public à s’impliquer pleinement à lutter contre ces cancers qui menacent la santé publique.

À l’instar d’autres régions sanitaires du pays, à Oyem, quatre (4) semaines durant, les femmes de toutes les couches sociales se sont fortement mobilisées chaque samedi dès 7 heures pour des séances de fitness dans un cadre hôtelier de la place et des marches dans les grands artères d’Oyem.

De même, les installations du centre hospitalier régional d’Oyem (CHRO) ont été réquisitionnées pour permettre d’effectuer les dépistages et la prise en charge des femmes.

De plus, l’hôpital Hansénien d’Ebeigne, le lycée privé catholique Monseigneur Jean-François-Xavier NDONG de Angone et les quatre autres centres médicaux de la province septentrionale Bitam, Minvoul, Mitzic et Medouneu se sont mêlés à ce combat pendant tout ce mois d’octobre qui tire à sa fin. Une importante campagne de sensibilisation dans les médias locaux était de mise, avec des émissions, des spots et communiqués en français et Fang.

HeaderBanner

Par là, il faut louer l’implication de la direction provinciale de la jeunesse et des sports du Woleu-Ntem pour les questions de préparation physique et sportive des femmes.

C’est ainsi que, la journée du samedi 29 octobre 2022 a marqué la fin des activités sportives, médicales et culturelles du mois d’Octobre Rose à Oyem. Pour boucler en beauté ce mois de lutte contre les cancers du col utérin et celui des seins , une marche de la tribune officielle d’Oyem jusqu’au centre hospitalier régional d’Oyem, puis le crépuscule avec une séance de fitness comme par habitude.

En effet, pour le président du comité d’organisation, par ailleurs, directeur général du centre hospitalier régional d’Oyem le médecin urgentiste docteur Rick Lauvien ENGOUANG MEZANG de se réjouir de la mobilisation et de l’implication des femmes dans ce processus de lutte. Aucun incident enregistré, le tout a été parfaitement organisé. Bien avant de se projeter dans l’avenir, en pensant déjà à la prochaine édition, qui on l’espère trouvera également le même engouement auprès des femmes.

Cette initiative du couple présidentiel en faveur des femmes est conduite par le gouvernement gabonais de Rose Christiane OSSOUKA RAPONDA avec le concours et l’expertise technique du ministère en charge de la santé publique et des affaires sociales que dirige le docteur Guy Patrick OBIANG NDONG. Le rendez-vous est déjà pris en octobre 2023 pour donner plus de ton à cette campagne. Sans oublier que les dépistages continuent à se faire dans les installations sanitaires publiques.

Source : Radio Gabon

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.