Oyem/Santé : Projet de réhabilitation du centre hospitalier régional d’Oyem (CHRO) les chefs de quartier et les administrations publiques déconcentrées et décentralisées tenus informés et sensibilisés.

0 40

La salle des conseils municipaux de l’hôtel de ville d’Oyem a prêté son cadre dans la matinée du vendredi 25 novembre 2022 pour une importante séance d’information d’une délégation du cabinet Easy Management à l’attention des chefs de quartier et des notables et des administrations publiques déconcentrées et décentralisées de la capitale provinciale du Woleu-Ntem sur le projet de réhabilitation du centre hospitalier régional d’Oyem (CHRO) par le gouvernement gabonais, via son ministère de la santé publique et des affaires sociales.

En effet, il s’agit d’une séance d’information publique de la notice d’impact environnemental et social (NIES) des travaux de réhabilitation de quatre centres hospitaliers régionaux et des logements d’astreintes pour le personnel soignant d’urgences.

La principale structure hospitalière de la province septentrionale, le centre hospitalier régional d’Oyem a bénéficié de ce grand et vaste chantier du gouvernement de la République Gabonaise qui consiste à réhabiliter quatre centres hospitaliers régionaux de l’intérieur du pays.

C’est une fois de plus la démonstration de force majeure du chef de l’État Président de la République Gabonaise, Ali BONGO ONDIMBA lui-même, dans son élan et sa détermination constante à offrir des meilleurs soins et des offres de santé supérieure à tous ses citoyens et ce, peu importe le coin sur toute l’étendue du territoire national.

De même, cet ambitieux projet prometteur devra également entraîner le changement de statut juridique, de niveau de prise en charge, de standing et de matériel d’équipements techniques, et la construction des logements d’astreintes pour le personnel médical d’urgences pour s’arrimer aux normes d’un centre hospitalier universitaire (CHU). Avec l’affectation des médecins d’un autre niveau, à savoir des spécialistes dans différentes pathologies, le tout à l’attention des populations locales.

HeaderBanner

Par contre, pour les chefs de quartier et les notables, leur souhaite serait de voir le centre hospitalier régional d’Oyem réhabilité, et par la suite de voir sortir de terre un nouvel hôpital aux normes d’un centre hospitalier universitaire, dans un terrain beaucoup plus grand et excentré du centre-ville.

Laquelle initiative n’a pas manqué d’être magnifiée par le directeur général du centre hospitalier régional d’Oyem, le médecin urgentiste Rick Lauvien ENGOUANG MEZANG :  » Nous étions déjà confiant, on était confiant, parce que, ce projet de réhabilitation des CHR avait déjà pris ailleurs, malgré des petits retards, mais aujourd’hui, nous avons les actes, il y a quelques temps, nous recevions un autre autre cabinet qui est venu proposer les plans, le modèle de réhabilitation, ce qui veut dire le projet est en marche. Les travaux devront durer huit mois. Pendant cette période , notre personnel sera en formation, puisse qu’il y aura une baisse d’activité. » A-t-il fait comprendre le directeur général du CHRO.

Dans la même dynamique, pour le directeur régional de santé Nord (DRSN), le docteur Loudger BOULINGUI de voir en ce projet de réhabilitation la concrétisation des promesses de l’exécutif national :  » D’abord saluer la volonté d’un homme, le Président de la République Gabonaise, Son Excellence Monsieur Ali BONGO ONDIMBA pour son soucis permanent d’offrir à ses compatriotes des meilleurs conditions de santé possible. Avec le lancement et la construction des structures de santé dans tout le pays. Vraiment Merci au Chef de l’État, la particularité aujourd’hui, c’est l’échange avec les chefs de quartier et les notables de notre ville d’Oyem. » A-t-il martelé.

Pour le chef de mission le professeur et expert consultant du cabinet panafricain Easy Management Maixan MEBIAME ZONG de situer tout l’intérêt de cette importante mission :  » Nous sommes ici à Oyem dans le cadre d’une notice d’impact environnemental et social du projet de réhabilitation du centre hospitalier régional d’Oyem. Recueillir et collecter certaines informations, sur les travaux de construction, auprès des populations, du personnel même de l’hôpital. » A-t-il expliqué.

Ce projet de réhabilitation des hôpitaux publics à l’intérieur du pays, est né d’un fort partenariat entre l’État Gabonais et l’agence française de développement (AFD) par l’entremise du projet d’appui au secteur santé dans sa deuxième phase. Cette volonté et cet engagement politique et social du président de la République Gabonaise, est conduite quotidiennement par le ministre de la santé publique et des affaires sociales le docteur Guy Patrick OBIANG NDONG.

Dans la province du Woleu-Ntem, plusieurs centre médicaux ont déjà connu une avancée significative dans le cadre leur rénovation, dans le département de l’Okano à Mitzic, dans le département du Haut-Como à Medouneu. Dans le département du Woleu avec l’hôpital Hansénien d’Ebeigne et dans la commune d’Oyem avec l’hôpital centre urbain.

Source : Radio Gabon-Woleu-Ntem

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.