PAT/Infrastructures routières : Résultats positifs dans le »Grand Libreville »

0 53

Sur un linéaire de plus de 56 kilomètres de voies, pour 11 marchés publics attribués, soit un 32 kilomètres réalisés, les travaux d’aménagement et de réhabilitation des voies de communication du « Grand Libreville », sont quasiment achevés dans leur première phase.


Malgré ce résultat positif, on est à même de se dire que beaucoup reste encore à parfaire dans ce domaine pour la satisfaction globale des populations, qui éprouvent toujours des difficultés de circulation dans certaines zones.

HeaderBanner

Une préoccupation à laquelle, le Ministre en charge des travaux publics, de l’équipement et des infrastructures, Léon-Armel Bounda Balonzi, s’est engagé à accélérer la cadence pour améliorer les conditions de circulation et d’échanges des populations riveraines. Surtout pour répondre à la volonté des hautes instructions du Président de la République, Ali Bongo Ondimba, pour qui la construction des infrastructures, à travers le pays, constituent le cheval de bataille de la politique de « l’Avenir en confiance » dans son pilier sectoriel « Gabon des services », dont le programme du Plan d’accélération de la transformation (PAT) demeure l’émanation de l’engagement.

Il y’a trois ans environs, sur instructions expresses du chef de l’État, Ali Bongo Ondimba, il avait été instruit au gouvernement de la mise en oeuvre d’un programme d’aménagement des voies urbaines de communication dans Libreville, Owendo, Akanda et Ntoum. Dont la première phase vient de s’achever avec la réalisation de certains axes routiers par des entreprises locales adjudicataires des 11 marchés publics octroyés par l’Etat.

Le Ministre des travaux publics, de l’équipement et des infrastructures, Léon-Armel Bounda Balonzi, a pour missions de veiller à la bonne marche de l’exécution des travaux, dont la première phase vient d’être concrétisée.

Mais toujours est-il que la seconde phase de ce programme qui va s’attaquer aux voies de communication de l’intérieur du pays, inclus également la phase d’achèvement des travaux du boulevard Triomphal de Libreville.
Qui reste la préoccupation majeur des responsables du Ministère des travaux publics, afin d’améliorer les conditions de circulation des usages tant dans la capitale qu’à l’intérieur du pays pour la satisfaction des populations, dont l’aspiration au bien-être est une priorité de la politique du Président de la République, Ali Bongo Ondimba.

Thierry Mocktar

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.