PDG/12 mars en différé dans l’Estuaire : les défis de la mobilisation

0 65

« L’espoir doit prendre la place du doute et du désespoir et resserrons nos rangs pour les prochaines échéances », indique le responsable en charge de l’animation politique du Parti démocratique gabonais (PDG) dans la province de l’Estuaire.

A l’instar des autres localités du pays, la province de l’Estuaire s’apprête, le 23 avril prochain, à vivre au rythme des festivités marquant le 54ème anniversaire en différé du Parti démocratique gabonais, à la faveur du grand meeting populaire qui sera organisé à la place du Jardin botanique de Libreville par le Secrétaire national, Saint-Paul Nzoghé De Nzoghé, dont se serait le baptême de feu depuis sa nomination.

HeaderBanner

Une rencontre qui, après celle du 12 mars dernier en présence du Distingué Camarade Président Ali Bongo Ondimba, va de nouveau mobiliser le gotha politique de la province autour d’un idéal de rassemblement pour le soutien de la politique du Président de la République, qui est engagé de faire du Gabon un pays émergent à l’orée 2025.

Occasion pour Rose Christiane Ossouka Raponda, en sa double qualité de Première ministre, chef du gouvernement, native de la province, et de Membre du comité permanent du bureau politique, d’appeler les militants et militantes du PDG à la grande mobilisation comme par le passé, en vue de redorer l’image de la première province du pays. Afin de saisir cette opportunité pour lancer un appel à la candidature du Distingué Camarade Président Ali Bongo Ondimba à l’élection présidentielle de 2023.

Thierry Mocktar

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.