Politique/OIF : Ali Bongo Ondimba prendra part au 18e sommet de Djerba (Tunisie) 

0 76

Le Président de la République, S.E.M. Ali Bongo Ondimba prendra part aux travaux du 18eme Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Francophonie, qui se tiendront les 19 et 20 novembre 2022 à Djerba, en République Tunisienne, sur le thème :  » La Connectivité dans la diversité – le numérique vecteur de développement et de solidarité dans l’espace francophone « .

Ce Sommet dont la tenue coïncide avec la célébration du cinquantenaire de la
Francophonie institutionnelle, permettra aux Chefs d’Etat et de Gouvernement
d’échanger sur les deux thématiques retenues, à savoir :
–  » Le numérique, outil prioritaire de la Francophonie  » ;
–  » Les femmes et les jeunes, cibles prioritaires de la Francophonie  »

En sa qualité de Membre de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), depuis 1970, le Gabon, sous l’impulsion du Président de la République, entend se saisir de cette tribune pour présenter ses avancées en matière de respect des Droits de l’Homme, de lutte contre les inégalités à l’encontre des femmes, des enfants et des personnes vulnérables, ainsi que les efforts entrepris au niveau national pour la promotion de l’Egalité Femme-Homme, de l’Autonomisation des Femmes et des Filles.

HeaderBanner

Aussi, le Sommet de Djerba vise-t-il également à inciter les Etats à jouer pleinement leur rôle au sein de cette Communauté linguistique pour en faire un espace culturel dynamique de coopération, porteur de croissance et d’opportunités, de commerce et d’échanges internationaux.

Cette rencontre de haut niveau, qui intervient après les nombreuses visites effectuées dans notre pays par le Secrétaire Général de la Francophonie, Madame Louise Mushikiwabo, sera l’occasion d’élire le nouveau Secrétaire Général de l’OIF.

En termes de perspectives, ces Assises permettront d’examiner le projet de Cadre stratégique de la Francophonie 2023-2030, axé sur une meilleure gestion des Objectifs de Développement Durable (ODD), de la promotion de la langue française, des crises sanitaires et de la place des jeunes et des femmes dans l’espace francophone.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.