Santé/Samu social : Le combat du retour à la vue

0 43

Lancée dans le cadre de la caravane nationale « De l’ombre à la lumière », à l’initiative du Docteur Wenceslas Yaba et ses partenaires, le Samu social gabonais en prenant l’engagement dans la lutte contre la cataracte et le glucome est parvenu, en quelques jours d’intervention, à (re)donner un nouvel espoir de vue correcte à 2290 gabonais qui ont recouvré la fonctionnalité de leur organe. L’opération actuellement en cours dans les différents sièges du Samu social, devrait s’étendre jusqu’au 18 décembre prochain. En attendant le lancement d’une nouvelle caravane nationale prévue pour le mois de mars 2023, indiquent des sources proches de la structure sanitaire et sociale mère de proximité pour les gabonais à ressources limitées ou inexistantes.

Un bilan non seulement positif mais également satisfaisant. Et qui révèle l’importance de la présence du Samu social dans le quotidien sanitaire et social des gabonais en matière de prise en charge gratuitement dans les différentes pathologies. En dépit d’une insuffisance des moyens alloués par l’État et qui est largement en deçà des attentes des gabonais. Comparativement aux structures hospitalières traditionnelles publiques et payantes de l’État.

HeaderBanner

Pour de nombreux gabonais ayant bénéficier ou qui bénéficient d’une assistance sanitaire et sociale du Samu social, les témoignages ne manquent pas d’éloges sur les actions salutaires menées par le Docteur Wenceslas Yaba et ses équipes à travers le pays pour un meilleur accompagnement de la politique sanitaire et sociale du président de la République, Ali Bongo Ondimba. Et parfois, dans les différentes zones du pays hostiles à la pénétration humaine.

Thierry Mocktar

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.