« Un trouble à l’ordre public « : Le REMEDE « condamne » les actions de perturbations à la grande mosquée de Mouila 

0 5

Mercredi 19 juin 2024, deux individus ont fait irruption dans la grande mosquée de Mouila, dans le but de perturber la quiétude des fidèles sous le prétexte fallacieux d’avoir reçu des instructions de Monsieur Abdoul Razack Guy KAMBOGO. Des actions qui  » constituent une grave atteinte aux libertés de culte  » a vivement  » condamné  » à travers un communiqué parvenu à notre rédaction, le Regroupement des Musulmans pour l’Éducation et le Développement (REMEDE), par la voix de son Président, l’Imam Benyamine ANDJOUA OBOLO.

Selon le communiqué, Messieurs Tidjani BABA GANA et Ibrahim MATSI ont dirigé cette irruption dans la mosquée, perturbant la quiétude des fidèles sous le prétexte fallacieux d’avoir reçu des instructions de Monsieur KAMBOGO, Secrétaire Général du Gouvernement.

HeaderBanner

Le REMEDE souligne également que ces actions constituent une grave atteinte au droit fondamental protégé par la Constitution gabonaise et les conventions internationales auxquelles le Gabon est partie.

Le REMEDE exprime sa plus grande consternation et rappelle que de tels comportements sont sévèrement punis par la loi gabonaise, notamment par les dispositions relatives à la protection de la liberté de culte et à la prévention des troubles à l’ordre public. En prenant à témoin l’opinion nationale et internationale, l’organisation affirme son intention de traduire en justice les auteurs de ces troubles pour qu’ils répondent de leurs actes devant les juridictions compétentes.

Face à cette situation, le REMEDE appelle tous les musulmans des neuf provinces du Gabon à rester calmes et lucides, et à ne pas céder aux provocations de ceux qui cherchent à ternir l’image noble de l’Islam. L’organisation exhorte les fidèles à rester unis et fidèles aux valeurs de paix, de tolérance et de respect mutuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.