Vie des entreprises : le Syndicat des Travailleurs des Industries Minières et Métallurgiques (STRIMM) voit grand

0 446

En adéquation parfaite avec les dispositions du Code du Travail, le Syndicat des Travailleurs des Industries Minières et Métallurgiques (STRIMM) a décliné, à la faveur d’un entretien consacré, le leitmotiv qui soutiendra toute son action, pour les prochaines années.

Sur les fonts baptismaux depuis le 8 mai 2021 dernier, conformément à la loi 3/94 et à l’article 271 du Code du Travail, le STRIMM ne manque pas d’ambitions.
Pour Joslain Lebama Mala , son secrétaire général, l’entité syndicale naissante a fait le vœu d’axer l’essentiel de son action sur la défense des droits des salariés. Toute chose qui passe, de son avis, par la revalorisation de son activité, la centralisation des revendications pour un aboutissement certain des préoccupations profondes des agents de la Compagnie Minière de l’Ogooué (Comilog).

« Le véritable syndicalisme c’est l’implication des travailleurs. Ils ont des choses à dire » soutien-t-il, convaincu. Avant de renchérir :  » Il ne doit pas y avoir de discrimination dans la gestion des affaires syndicales. Il faut emmener le plus grand nombre à être participatif, et non spectateur ».

Une méthode qu’il entend mettre en exergue, parcequ’indispensable pour l’atteinte d’objectifs déjà retenus comme faisant partie intégrante de son champ d’action.

HeaderBanner

Avec le STRIMM, Joslain Lebama Mala envisage également établir avec la direction générale, un climat social apaisé, propice à la résorption des quiproquos qui pourraient survenir. « Le dialogue syndical à la Comilog a toujours été en parfaite odeur de sainteté. Nous espérons qu’avec l’arrivée du STRIMM, la direction générale gardera la même posture qu’elle a aujourd’hui » soutient-t-il.

Quand à l’élection du délégué du personnel, qui aura lieu très prochainement, le secrétaire général en appelle à la vigilance des agents de la Comilog: « J’invite les uns et les autres à nous accorder la majorité, pour une meilleure représentation à la délégation du personnel. Nous connaissons tous le principe, ce sont les plus représentatifs qui défendent les intérêts du plus grand nombre ».

Un appel dont il compte faire large échos.

S’agissant de la vaccination Covid-19, désormais imposée dans la presque totalité des administrations publiques et privées, JoslainLebama dit s’y opposer fermement, et se dit par contre favorable à la vaccination volontaire des agents.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.