Vie-politique/Tchibanga: Pierre Alain MOUNGUENGUI, Écarté de la course

0 220

En partant aux primaires  des  sénatoriales, plusieurs amoureux de la vie politique croyaient que le parti politique PDG aurait tiré certaines leçons, et qu’il s’inscrivait désormais dans l’éthique démocratique qui permet à la base de choisir celui qui semblerait être favorable et capable de représenter la contrée au parlement.

Dans la Nyanga, 90% de la réussite à une élection dépend du bon choix du candidat, donc du fils du coin en course.

Mais helas,  le constat semble être  inquiétant  après le communiqué final des investitures des candidats retenus après les primaires. On croirait que ces primaires des sénatoriales PDG n’étaient que fantaisie, au regard du non respect des choix de la base.

Entre méconnaissance et entêtement, le parti politique PDG semble oublier la force de frappe de son adversaire dans la commune de tchibanga.

Lorsque nous tournons nos oreilles sur la vie politique locale à tchibanga, l’ancien candidat aux primaires des sénatoriales pour le compte du département de Mougoutsi, Pierre Alain MOUNGUENGUI incarnerait  l’homme qu’il fallait aux populations pour redorer les valeurs du Parti Démocrate Gabonais, dans cette partie de la province de la Nyanga, considérée comme le bastion de l’opposition.

HeaderBanner

Amoureux du vivre ensemble, se préoccupant au quotidien du bonheur de ses semblables, ce fils de la Nyanga attire sur sa personne,  respect et admiration.

En dépit de ce qui se fait, l’homme rassure  être toujours le fidèle ouvrier du PDG aux côtés  du Distinguer Camarade Président, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA.

L’ancien victorieux aux  primaires  des  sénatoriales PDG aurait affirmé que cette victoire n’est  pas sa victoire, « c’est la victoire du PDG, c’est la victoire du Distinguer Camarade Président de la République, Ali BONGO ONDIMBA ». Et rassure n’être  qu’un maillon dans la matérialisation de la politique du DCP à tchibanga.

Né le 15 décembre 1957, l’ancien arbitre international de football et president de la Federation Gabonaise de Football, Pierre Alain MOUNGUENGUI, rassure mobiliser les troupes autour de celui qui a été investi pour une victoire sans bavure au soir de l’élection.

Source: Yassina y BOUASS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.