Affaire démission d’Eugène Mba : L’opposition à dit saisir le Conseil d’Etat

0 35

C’est au sortir du conseil municipal extraordinaire de Libreville organisé par le Gouverneur de la province de l’Estuaire, Marie Françoise Dikoumba, le jeudi 17 juin courant, que le groupe politique de l’opposition (RPM, UN), considérant irrégulier ce conseil municipal extraordinaire dont les décisions «devraient être nuls et de nuls effets» a dit saisir le conseil d’Etat sur cette question.

Pour le groupe des conseillers municipaux de l’opposition, la session extraordinaire convoquée par le gouverneur de la province de l’Estuaire Marie Françoise DIKOUMBA, est une pire mascarade et s’est tenue en violation de la loi.

HeaderBanner

En effet, Eugène Mba encore en fonction aurait dû,  tenir ce conseil municipal extraordinaire et non Marie Françoise Dikoumba, gouverneur de la province de l’Estuaire qui s’est appuyée sur l’article 63 de la loi, oubliant que le dit article contient deux alinéas dont l’un indique que «les sessions extraordinaires se tiennent en tant de besoin» et l’autre, que «les sessions extraordinaires sont convoquées par le président du conseil, soit de sa propre initiative soit par la demande de la moitié des conseillers».

«J’ai constaté que la session était extraordinaire dans tous les sens, parce que l’on a rien demandé aux conseillers municipaux. On a lu des lettres et on a dit : la séance est levée.» puis d’ajouter, « nous avons été réduit à de simple auditeurs », a expliqué le vice président du groupe politique de l’opposition, Laurent Faustin Billie Bi Essone.

Cette session dont l’objet était la présentation officielle de la démission d’Eugène MBA aux postes de maire et de président du Conseil municipal, de la commune de Libreville suscite beaucoup d’interrogations.!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.