APF-29ème session de l’Assemblée régionale : Faustin Boukoubi plaide en faveur des solutions aux difficultés des peuples de l’espace francophone

0 60

Les travaux de la 29ème Assemblée régionale pour l’Afrique (ARA) de l’Assemblée parlementaire de la francophonie (APF) se tiennent depuis ce Mardi 16 mai à Niamey (Niger). Parmi les personnalités présentes à ses assises, il y’a le président de l’Assemblée nationale gabonaise, Faustin Boukoubi, qui a présidé les travaux en sa qualité de 1er Vice-président de l’APF pour l’Afrique – instance qui regorge près d’une quarantaine de pays d’Afrique francophone -, et ce en présence du président de cette instance parlementaire, le canadien Francis Drouin.

Dans son discours de circonstance, le gabonais Faustin Boukoubi a exhorté l’assemblée à observer une minute de silence en la mémoire des centaines des citoyens de la République démocratique du Congo (RDC) victimes d’une catastrophe. Poursuivant son propos, le 1er Vice-président de l’APF a placé cette session autour de la redynamisation des actions de cette instance, de la promotion de la paix et de la pérennisation des acquis sécuritaires.

L’honorable Faustin Boukoubi en saluant la tenue de ses assises, a invité les participants à débattre avec abnégation sur les thèmes abordés, parmi lesquels les défis de la gouvernance démocratique et de la sécurité en Afrique francophone, la sécurité alimentaire à l’épreuve des crises sociales et économiques, et enfin la protection des écosystèmes forestiers et la lutte contre la diversification en Afrique.

HeaderBanner

Dans un esprit de solidarité et de fraternité, le président de l’Assemblée nationale gabonaise a appelé ses collègues à se mettre ensemble, afin de « trouver des pistes de solutions aux difficultés auxquelles sont confronté les peuples de l’espace francophone ». On peut citer, entre autre, la lutte contre le terrorisme, l’éducation, le développement du numérique, le livre échange ou encore la vie chère.
« Ces multiples défis sont au centre de nos priorités », a martelé le président Faustin Boukoubi.

Rappelons que l’APF est un lieu de débats, de propositions et d’échange d’informations sur tous les sujets d’intérêt commun pour les pays membres. Les travaux s’achèvent ce Jeudi 18 mai dans la capitale nigérienne.

Thierry Mocktar

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.