GABON/NYANGA : LE NOUVEAU DIPLOMATE CUBAIN CONSTATE LE VECU POUR RENFORCER LA COOPERATION MEDICALE DANS LA PROVINCE

0 125

Arrivé au Gabon il y a seulement deux mois, le nouvel ambassadeur de la République de Cuba, Alex GARCIA GONZALEZ, successeur de LLUCIF SADIR Tassé, séjourne dans la Nyanga. Il y conduit une mission de quatre membres, composée, entre autres, du Chef de brigade en charge de la coordination des activités de coopération médicale cubaine dans notre pays.

C’est sa toute première sortie à l’intérieur du pays, entamée, le mardi 16 mai 2023 à Tchibanga, par les civilités au Gouverneur, madame Nicole NOUHANDO. Ensuite l’échange avec les autorités civiles et militaires locales, avant la visite des deux principales structures sanitaires de la ville. A savoir, le Centre de Santé Urbain (ancien hôpital régional) et le Centre Hospitalier Régional (CHR) de Mavoundi, qui emploie 7 des 12 coopérants cubains en poste dans la province.

Une visite guidée par les deux responsables respectifs, les Docteurs Florent MOUDOUMA MALEGUI et Youssouf Sidibé NZENGUET A-KASSA. Occasion pour les visiteurs de faire l’état des lieux du travail des médecins cubains, savoir dans quelles conditions ils vivent et ce dont ils ont besoin.

Si Alex GARCIA GONZALES s’est réjoui des conditions d’exercice de ses compatriotes coopérants, il a constaté plusieurs besoins, qui nécessitent une réponse, pour améliorer la qualité du service. Le cas de l’ancien hôpital où le constat a révélé le manque des équipements, la vétusté de l’existant et des installations aujourd’hui caducs.

HeaderBanner

La mission a estimé urgent, en attendant du matériel adapté, de procéder à la maintenance. En résolvant d’abord les questions d’eau et des canalisations obstruées. Malheureusement il n’y a qu’un seul spécialiste en la matière. De même qu’on déplore le manque des techniciens formés à l’usage des nouveaux appareils pourtant livrés, mais restés dans les oubliettes.

Pour combler ces différents manquements, il compte mettre un accent sur la formation des cadres locaux. Fort de la présence d’un coopérant cubain spécialiste en biomédical, Carmell Martinez DUNIESKI. Ce dernier a réussi à remettre en état de marche la centrale de production d’oxygène du CHR. Ce qui soulage cette grande unité sanitaire condamnée hier à se ravitailler si loin à Lambaréné, où une seule bouteille d’oxygène coûte 75.000f CFA.

Il faut dire que l’objectif pour Cuba est de prendre le secteur santé, comme point de départ de sa coopération avec le Gabon, qu’il envisage d’étendre à d’autres départements ministériels.

Le diplomate cubain, qui poursuit sa mission ce mercredi 17 mai par Mayumba, a dit que sa visite dans la Nyanga n’est pas la dernière. Le souci étant de renforcer et pérenniser cette coopération sud-sud cubano gabonaise.

Source : OLIVIER BAAK

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.