Formation professionnelle : le Ministre Raphaël Ngazouzé visite les installations de NEO-TECH

0 64

Avec pour mission de redessiner les mécanismes qui génèrent un encadrement d’excellence pour que la formation professionnelle devienne véritablement le pilier de la mise en oeuvre du Plan d’accélération de la transformation (PAT), le Ministre de la formation professionnelle, de l’apprentissage, chargé de l’insertion des jeunes, Raphaël Ngazouzé en compagnie d’une délégation d’experts de son département ministériel, séjourne actuellement en Belgique.

Le membre du gouvernement et la délégation qui l’accompagne a eu des échanges fructueux avec plusieurs responsables belges en vue de nouer des partenariats au profit de la jeunesse gabonaise, selon les très hautes instructions du Président de la République, Ali Bongo Ondimba. La visite des installations de l’entreprise NEO-TECH SA a été une opportunité pour la délégation gabonaise de toucher du doigt l’expertise belge en matière de fourniture d’équipements de formation pour les jeunes.

NEO-TECH SA est entreprise spécialisée dans la commercialisation d’équipements didactiques scientifiques et techniques destinés à l’enseignement secondaire, technique et supérieur, à la formation professionnelle, aux grandes écoles, aux universités ainsi qu’aux laboratoires de recherche et de contrôle. Forte de son expérience sur le terrain, NEO-TECH SA assure la fourniture des équipements accompagné d’une réception sur le site, de l’installation et de la mise en service du matériel.

HeaderBanner

En outre NEO-TECH SA garantit la formation des utilisateurs, des enseignants, des formateurs et de techniciens devant prendre en charge la maintenance future de ces équipements.

Il va s’en dire que les nouvelles structures de formation et d’enseignement professionnelle dont le Gabon vient de se doter, vont assurément bénéficier de cet encadrement dont Raphaël Ngazouzé a nouer de nouveaux partenariats au profit de la jeunesse gabonaise.

La visite de Belgique où séjourne actuellement le responsable de la formation professionnelle au Gabon, est une mission qui rentre dans le cadre de la (re)dynamisation de ce secteur en vue en vue de répondre aux préoccupations de l’adéquation formation-emploi chère au président de la République Ali Bongo Ondimba en vue d’un meilleur encadrement des jeunes.

Thierry Mocktar

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.