Arrestation arbitraire d’ Estelle Mengue Nteme, la CONASYSED exige sa libération immédiate

0 104

Libreville, le 2 février 2021-(Actualites 241). Au cours d’un point de presse, Louis Patrick MOMBO a exigé la  libération immédiate de la Directrice de l’école publique communale de Nianame de Kango, Estelle Mengue Nteme, détenue à la prison centrale de Libreville depuis le 29 janvier dernier.

Louis Patrick Mombo exige la libération immédiate de d’Estelle Mengue Nteme d’ici le vendredi 5 février 2021. Au cas échéant, il invite les enseignants d’arrêter les cours sur toute l’étendue du territoire national dès le lundi 08 février 2021 en vue d’obtenir la libération de leur collègue. Il est à rappeler que Estelle Mengue a été arrêtée le 28 Janvier 2021 aux environs de 13h.

HeaderBanner

«Elle a été interpellée au sein de son établissement  depuis le jeudi 28 janvier 2021 aux environs de 13h par les éléments en civil de la gendarmerie nationale. Notre collègue a été déférée devant le procureur de la République qui lui a décerné un mandat de dépôt, le vendredi 29 janvier 2021», a souligné, Louis Patrick Mombo, avant d’ajouter qu’«elle est donc incarcérée à la Prison Centrale de Libreville depuis le vendredi 29 janvier 2021, au motif qu’elle aurait outragé un agent il y a trois mois, en ne présentant pas un résultat du test COVID-19 à un poste de contrôle en partance de NTOUM pour son poste de travail à Kango».

Aussi, Louis Patrick MOMBO a rappelé les violations des franchises scolaires et universitaires, de l’article 47 de la loi N°14/2005 du 08 août 2005 portant code de déontologie de la Fonction Publique ainsi que de l’article 56 de la loi 1/2005 du 04 février 2005, portant statut général de la Fonction Publique qui, selon lui, garantissent la protection à l’agent public dans l’exercice de ses fonctions.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.