Compte rendu parlementaire : Sylvie Nzamba Kotha et son suppléant font la synthèse des lois votées au cours de la récente session ordinaire 2021

0 22

L’honorable Sylvie Nzamba Kotha et le suppléant Franck Ibouili ont réuni le 15 août dernier les populations de leur siège pour la présentation d’une synthèse des lois votées au cours de la récente session ordinaire 2021 de l’Assemblée nationale.

 « Nous avons trouvé nécessaire de descendre sur le terrain, de nous rapprocher de vous pour éventuellement expliquer les quelques lois votées à l’assemblée nationale et le bien-fondé de ces différentes lois», a déclaré l’honorable député Sylvie Kotha Nzamba.

C’est en présence du SGA2 le Camarade Éloi Nzondo, félicitant et prodiguant des Conseils aux élus nationaux et à la population, que L’honorable Sylvie Nzamba Kotha et son suppléant Franck Ibouili ont rendu compte des travaux parlementaires de la première session ordinaire 2021, c’était du côté de Nombakele le 15 août 2021, après Akemidjogoni le 14 août 2021.

HeaderBanner

Expliquant que cette session allait du 1er mars au 30 juin, elle a indiqué que dorénavant, la session s’ouvrira le premier jour ouvrable du mois d’octobre et prendra fin le dernier jour ouvrable du mois de juin. «Pour cette session, l’Assemblée nationale a examiné 39 textes de loi», a-t-elle fait savoir. 12 ont été votés par la commission des lois ; 4 par la commission des Finances ; 10 par celle de la Santé ; 2 par celle de l’Aménagement du territoire ; 9 par celle de la Planification ; 1 par la commission de l’Environnement de la protection de la nature et du développement durable et le dernier par la commission de la Communication.

Sylvie Kotha Nzamba a tout aussi évoqué la modification de l’article 169 de ce texte qui rallonge les délais de déclaration de naissance. «Les délais passent de 3 à 15 jours en urbain et en rural ça passe à 1 mois pour éviter qu’il y ait des enfants apatrides», a exprimé l’honorable député d’autant que dans le pays, il a été constaté que beaucoup de personnes n’avaient pas d’acte de naissance. Avant de poursuivre, «I’on note également l’article 170 où les médecins et les sages-femmes peuvent maintenant faire des déclarations de naissance pour éviter tous les problèmes que nous avons dans nos différentes mairies».

Pour l’occasion, l’honorable Sylvie Kotha a tenu à féliciter et à remercier la Première Dame Sylvia Bongo Ondimba pour son engagement sur les de droits des enfants et des femmes au Gabon.

 Le 29 août 2021, la caravane est attendue du côté du Moulin Rouge.

Avec convergence Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.