Conflit Gouvernement – Églises au Gabon : lettre ouverte du 7ème Vice-Président du FER  Me Jean Paul Moumbembe à ses Camarades du Parti.

0 6 996

Chers Camarades de notre vaillant Parti, le FER !

Pour information culturelle, je vous offre ma vidéo mise à la disposition du public via les réseaux sociaux.

 Je me suis exprimé pendant presqu’une heure sur le Conflit entre le Gouvernement et l’Église.

 J’ai donné mon avis prophétique en affirmant qu’il n’y aura rien.

Et aujourd’hui, en effet, la Paix sociale révélée par l’Au-delà via ma bouche a bel et bien pris le dessus sur les egos des belligérants. Mes propos sur vidéo restent certes d’actualité mais d’ici le 30 de ce mois, le pire peut à tout moment arriver car rien ne sera encore réglé entre ces enfants du même Gabon indivisible. Les conditions imposées aux chrétiens par le Ministre de l’intérieur demeurent, à mon avis, un frein insupportable dans le cadre de l’exercice de la liberté d’expression de leur Foi en TELUM, notre Créateur.

Je suis chrétien ; mais c’est plutôt en ma qualité de Démocrate-Républicain que je me propose de rencontrer notre Patron, le Président du FER, en vue de lui suggérer humblement quelques solutions de sortie de crise.

HeaderBanner

 Les jours et les nuits qui arrivent vont être le chemin de Golgotha pour nos Religieux qui, à l’heure actuelle, n’ont ni pain ni eau à mettre dans la bouche pour mieux prêcher ; et, nous savons tous qu’un ventre affamé n’a point d’oreilles.

Ces Bergers de la Foi en Dieu de leurs Brebis ont besoin de nos lumières, ne serait-ce si le Bureau Exécutif de notre Parti d’opposition se proposerait le premier de rencontrer l’Archevêque et le Ministre de l’intérieur pour en parler en dignes Responsables.

Je sollicite de vous conseils avant d’aller rencontrer notre Chef en ma qualité de 7ème Vice-Président du Parti. 

Vous priant de me croire ;

 Sentiments déférents.

 Me Jean-Paul MOUMBEMBÉ, Avocat à la Cour.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.