Côte d’Ivoire: Interdiction des déplacements non autorisés, de nombreux Abidjanais infectés?

0 46

Au cours d’une allocution télévisée sur les antennes de la Radiodiffusion télévision ivoirienne(Rti), hier lundi 23 mars, à 20h, le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, a annoncé huit (8) mesures pour lutter contre la progression du coronavirus en Côte d’ivoire, dont celle de l’interdiction des déplacements non autorisés entre la capitale économique ivoirienne, Abidjan, et les agglomérations de l’intérieur du pays.

HeaderBanner

A première vue, la décision du président de la République de soumettre à autorisation tout déplacement entre Abidjan et les autres villes de la Côte d’Ivoire est tout à fait normale. En effet, elle fait partie d’un ensemble de mesures consistant à freiner la propagation de la maladie sur l’ensemble du territoire national. Cependant, après analyse, on se rend compte que le locataire du palais présidentiel d’Abidjan-Plateau, informé à temps réel de l’évolution de la pandémie du Covid-19 en Côte d’Ivoire, n’a pas décidé d’interdire les déplacements non autorisés d’Abidjan vers l’intérieur du pays sur un coup de tête.

Selon une source qui nous a joint, très tôt ce matin, au téléphone, le premier citoyen ivoirien aurait interdit les déplacements non autorisés entre la capitale ivoirienne et les villes de l’intérieur en connaissance de cause. Notre informateur, cadre du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix(Rhdp), a révélé : ‘’ Le président Alassane Ouattara n’a pas pris, au hasard, la décision d’interdire les déplacements non autorisés entre Abidjan et l’intérieur du pays. Je suis convaincu qu’il détient des informations sur la progression du virus qui l’ont poussé à prendre cette mesure’’.
Source Cheik Doumbia

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.