Covid-19-Variant « Delta »/Félix Onkéya : »En Afrique, le Gabon a développé le meilleur système de riposte »

0 118

Dans une actualité dominée par la lutte contre la pandémie Covid-19, dont le monde entier redoute d’une troisième vague, le variant « Delta », sur laquelle le gouvernement gabonais et les pouvoirs publics concentrent les efforts, Félix Onkéya, homme politique de renom qui n’est plus à présenter et cadre émérite du département de Bayi-Brikolo, à saluer les mesures de lutte préconisées par le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, en vue de préserver la santé et le bien-être du peuple gabonais.        

En effet, le 6 septembre dernier, au cours d’un Conseil des Ministres, le chef de l’État a recommandé au gouvernement de l’achat de nouvelles doses de vaccin : Pfizzer et Johson & Johson. Afin de renforcer les doses existantes et les mesures de lutte mise en place contre la crise sanitaire dans le pays et inviter les populations à se faire vacciner davantage.                         

« Quand un phénomène est nouveau, il faut avoir de l’anticipation. Dans ce dossier, le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, a fait preuve de réalisme. Il a pris des mesures qui, parfois ont été considérées impopulaires, mais courageuses. Aujourd’hui, tout cela est encourageant. Ce qui semble marrant, c’est que les gens ne viennent plus à la télé, parler dans les radios pour remercier le Président de la République. Et dire merci pour ce qu’il a fait pour le Gabon ».          

HeaderBanner

En effet, ces mesures dites « impopulaires » qui ont eu pour but restreindre les libertés, la restriction des libertés, il y’a, évidemment, eu beaucoup de bruit et de tapage autour. On peut dire aujourd’hui que grâce au chef de l’État, le Gabon, a, en Afrique,  et il faut le reconnaitre que l’on aime Ali Bongo Ondimba, développer le meilleur système de riposte contre le coronavirus pour la protection des gabonais. Autrement dit, notre président a bien pensé. Ça ne coûte rien de le dire.         

Le second point est cette question de vaccin. En élargissant le spectre pour que tout le monde aille se faire vacciner, le chef de l’État a pris une très bonne décision. Parce que étant à l’avantage des populations. Surtout pour ceux qui voyagent et parce que ça peut permettre aux uns et aux autres d’éviter certaines tracasseries », indique pour sa part Félix Onkéya.

Virgil Kounda

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.