Économie : Le climat social retrouve l’apaisement à la Marine marchande.

0 51

A l’aube d’une nouvelle année, le climat social semble davantage s’éclaircir à la Direction générale de la marine marchande. Résultat du management impulsé par le Directeur général, Fidèle Angoué Mba. Qui, depuis sa prise de fonction, ne ménage aucun effort pour mener à bien avec les partenaires sociaux, un dialogue véritable en vue de parvenir à des convergences de vue entre l’employeur et les délégués syndicaux. Des revendications qui, pour certaines, datent de plus d’une décennie. Et qui n’ont jamais fait l’objet de satisfaction. Malgré le passage de différentes gestions.

                    

La mise en place d’une Mutuelle des agents de la marine marchande (MAMM) à l’initiative de Fidèle Angoué Mba en vue d’assurer une prise en charge sociale effective des ayants droit évite donc aux agents de l’administration maritime gabonaise de « ramer à contre-courant » à l’encontre des efforts de redressement de leur outil de travail  impulsé par la direction générale.           

HeaderBanner

En effet, le 18 novembre 2021, le bureau du Syndicat national de la marine marchande (Synamm) avait inscrit « la situation  de paiement de frais de visites » et « la signature des différents arrêtés ministériels » à l’ordre du jour de son Assemblée générale. Des revendications qui ont été portées sur la table du gouvernement. Et qui ont fait l’objet d’un traitement de faveur. La situation actuelle des caisses de l’État n’a pas permis la satisfaction totale du dossier. Qui, du moins, fait toujours l’objet d’une attention gouvernementale, indique-t-on du côté de la comptabilité publique. Surtout que les méthodes de recouvrement de la marine marchande, obéissent depuis quelques temps et de plus en plus, aux procédures d’orthodoxie d’usage établies depuis lors en matière de gestion des deniers publics, comme le reconnaît les services de l’Agence comptable pour plus d’équité et de transparence dans la gestion.                        

Le pragmatisme de Fidèle Angoué Mba aux commandes de la Direction générale de la marine marchande (DGMM) a donc été victime de cette probité qui a attisé des cabales diverses à son encontre.                    

Aujourd’hui, la question individuelle, comme par le passé, passe difficilement au profit de l’intérêt général. Vouloir mettre en avant les instructions du  chef de l’État, Ali Bongo Ondimba, au-devant de son action vaut aujourd’hui de la haine au Directeur général, Fidèle Angoué Mba. Qui prône le mérite, la compétence, l’assiduité, la performance et l’abnégation au sein de son administration.           

Malheureusement, des manoeuvres habiles de diversion sont mises en branle depuis quelques temps par des spécialistes de l’absurde tapis dans l’ombre du Synamm pour nuire à l’action de la direction générale de la marine marchande actuelle. Que cachent donc ces manœuvres et tentatives de déstabilisations de Fidèle Angoué Mba à la tête de la marine marchande ? Wait and see ?

Thierry Mocktar

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.