Gabon/BGD : les ex-agents à la caisse

0 64

Après avoir passé plusieurs années soit 4 ans à se battre pour obtenir le reliquat de leurs droits légaux et des salaires, la dernière sortie en décembre 2021 où ces agents interpellaient le Président de la République Ali Bongo Ondimba, n’est pas passé outre. Le liquidateur a commencé les paiements.

En effet, il s’agit d’un premier groupe dont les droits légaux et arriérés de salaires étaient inférieurs à 4.000.000 de F CFA. Le liquidateur de la BGD vient de procéder au paiement du reliquat dû à 62 ex-agents.

Un geste qui a surpris plus d’un à la veille des fêtes de fin d’année. La Cobac qui est le liquidateur a démontré  qu’elle marchait en ligne droite avec les objectifs du Chef de l’Etat Son Excellence Ali Bongo Ondimba sur l’amélioration des conditions de vie des gabonais. On ne peut que se féliciter de cette décision du liquidateur de la BGD.

HeaderBanner

Cependant, le collectif des ex-agents de la BGD, tenant compte de cette bonne volonté du liquidateur, lève  l’équivoque avec un article publié sur « Opéra News » lequel créé une sorte d’amalgame entre ce groupe dont la régularisation de leur situation est en cours, avec un autre groupe ayant déjà perçu leurs droits légaux et salaires, mais qui demeure en attente d’un bonus pour dommages et intérêts promis par le gouvernement du temps de l’ancien Premier Ministre.

En effet, le bureau du collectif des ex-agents concernés par la démarche actuelle du liquidateur tenait à faire cette clarification, afin d’éviter toute confusion.

Cette première phase de paiements a été saluée par les ex-agents de la BGD. Les regards aujourd’hui, se tournent désormais du côté du liquidateur, pour voir ce processus de paiement se poursuivre au profit de la centaine d’ex-agents qui attend toujours de passer à la caisse, à leur tour. Le liquidateur a promis que ce processus aussi bien entamé allait s’enchaîner dans les prochaines semaines.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.