Éducation nationale/Grèves : Thierry Abeloko serait-il la solution miracle ?

0 543

Au moment où le climat social du pays, particulièrement, celui du secteur de l’éducation nationale se trouve paralysé par des grèves à répétition des principaux syndicats corporatistes, la volonté de l’opinion nationale, de plus en plus, est marquée par l’hypothèse d’un retour de Thierry Abéloko, l’ancien Secrétaire général, à la tête de l’administration centrale du Ministère de l’éducation nationale. Une fonction que le natif de Ngouoni avait déjà connu en octobre 2017, à la suite d’une brillante nomination qui a laissée une empreinte indélébile d’homme d’ouverture et de dialogue toujours à l’écoute des partenaires.

Le retour probable de Thierry Abéloko à cette fonction de prédilection devrait permettre de renouer avec les négociations rompues entre la tutelle et les partenaires sociaux, afin de maintenir l’équilibre du dialogue permanent dans un secteur primordial pour la mise en œuvre du volet social du Plan d’accélération de transformation (PAT) –  cher au Président de la République, Ali Bongo Ondimba.            

Détenteur d’un Master business administration (MBA) en gestion des entreprises, d’un Master business administration (MBA) en management des sociétés d’assurance et d’un Doctorat d’études approfondies (DEA) en économie  obtenu à l’université de Paris 9 –  Dauphine, Thierry Abéloko, après deux années de loyaux services au Ministère de l’éducation nationale à toujours été considéré comme un bâtisseur acharné et voué à la tâche qui lui est consacré. L’homme a payé le prix fort de sa personne pour ne pas avoir eu à cautionner la forfaiture avec l’arrivée du Ministre Michel Menga à la tête de ce département fondamental dans la politique sociale impulsée par le chef de l’État, Ali Bongo Ondimba.                       

HeaderBanner

Thierry Abéloko a également été le concepteur de l’artisan du projet « Singapour ». Un projet qui permettait à chaque major de promotion issu de l’École nationale d’administration (ENA) de bénéficier d’une formation gratuite de 18 mois dans plusieurs spé qualités de qualité dans les meilleurs écoles d’administration de Hongkong, pour une administration gabonaise performante disposant d’une élite bien formée.         

Disposé et toujours prêt à mettre ses compétences au service de la cause nationale, Thierry Abeloko est aujourd’hui sollicité et consulté, pour son expertise dans plusieurs domaines de compétence, par nombreux organismes nationaux et internationaux. Un  engagement sans faille qui contribue à rehausser le degré de confiance dont il bénéficie auprès des plus hautes Autorités du pays. Ouvert à la négociation permanente et au dialogue social, Thierry Abéloko a laissé à l’éducation nationale l’ombre d’un personnage affable et attentif auprès des partenaires sociaux.

Thierry Mocktar

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.