Gabon/Covid-19: Le ministre de la Santé appelle les populations à se ressaisir en évitant toute sortie non essentielle

0 84

Le ministre gabonais de la Santé, Dr Max Limoukou a mis l’accent jeudi 09 juillet, lors de la conférence de presse animée conjointement avec son collègue des transports, sur la nécessité de limiter les déplacements non essentiels et assure que l’état d’urgence est toujours de mise dans le pays.

Dr Max Limoukou demande aux populations de limiter les déplacements non essentiels pendant la période d’épidémie.

«Le seul objectif du gouvernement est de protéger et de sécuriser l’ensemble de la population contre cette épidémie. Cependant, nous rappelons qu’à la période d’épidémie, les déplacements non essentiels sont à éviter et les mesures barrières doivent être respectées par tous», a-t-il déclaré. Aussi, est-il revenu sur l’allègement des mesures barrières, précisant leurs modalités d’applicabilité notamment sur l’exigence d’un résultat négatif au test covid-19.

HeaderBanner

«S’agissant des mesures d’allègement prises par le gouvernement notamment celle qui fait obligation de présenter un résultat négatif datant d’au moins cinq jours, pour pouvoir voyager, le gouvernement tient à préciser les modalités pratiques y relatives. Pour les voyageurs internationaux à destination du Gabon, un test de dépistage est effectué à leur arrivée. Et pour les voyageurs dans le territoire national au départ des zones à haut risque, il leur est exigé de présenter un résultat négatif au test covid-19», a-t-il précisé.

Selon le ministre de la Santé, «l’allègement de ces mesures ne signifie pas que notre pays est hors de danger face à cette épidémie et à ces conséquences dans nos villes, le virus circule encore de façon active».

De ce fait, «l’état d’urgence sanitaire est toujours de mise et les mesures gouvernementales doivent s’adapter à l’évolution de cette épidémie», a-t-il indiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.