Gabon : « Le désespoir pousse les gens à faire confiance à la possibilité d’un miracle » selon Jo Dioumy Moubassango

0 184

Les gens ne vont pas vers des rassemblements chrétiens pour leur seul salut personnel mais aussi pour intercéder pour la Nation gabonaise.

Par cet homme de Dieu, les gabonais y voient un espoir. Dieu a toujours utilisé des grands hommes pour délivrer son peuple (à l’exemple de Moise). Ce prophète vient à un temps crucial de l’histoire de notre pays où nous vivons une crise profonde.

HeaderBanner

Le peuple gabonais n’arrive pas à faire une projection sur son avenir. La mobilisation autour de cet homme de Dieu est révélatrice d’une situation sociale difficile pour les chrétiens mais aussi une volonté de s’en sortir par la main de Dieu (Dieu étant un Dieu des miracles).

Je suis convaincu que cet homme de Dieu donnera juste l’impulsion et que la suite est une affaire nationale. Le fardeau du Gabon devra être porté par le corps de Christ de notre pays. Les chrétiens doivent rester connectés car Dieu n’est pas un Dieu de division, il faudra prôner le rassemblement.

En tant que chrétien, « j’encourage celles et ceux qui peuvent se déplacer à le faire dans un esprit de fraternité. En restant dans la prière, dans l’intercession, et dans l’unité, le plan de Dieu s’accomplira pour le Gabon. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.