Gabon/Tentative d’enlèvement: le journaliste Stive Roméo Makanga du journal Kongossanews échappe à un kidnapping

0 181

Ce Lundi 25 janvier courant, alors qu’il se trouvait à Nzeng-Ayong un quartier du 6ème arrondissement de la commune de Libreville aux environs de 18h vers  l’École Dragages, Stive Roméo Makanga a échappé à un kidnapping de trois (3) individus encagoulés à bord d’un pick-up de couleur blanche.

En effet, ce dernier essayait de regagner son domicile, attendant un moyen de transport lorsque ces “assaillants ” lui auraient ordonné, d’un ton menaçant, de monter à bord de leur véhicule, un ordre auquel Stive Roméo Makanga a catégoriquement refusé d’obéir, préférant s’éloigner et progresser vers un groupe de personnes un peu plus loin pour plus de sécurité.

Après que deux d’entre eux soient descendus pour essayer de l’embarquer de force, notre confrère a alors appelé à l’aide.

L’opposition des badauds et des populations à l’enlèvement qui essayait de se faire sous leurs yeux a contraint les hommes encagoulés à battre en retraite.

C’est donc de justesse que notre confrère s’en est sorti, et ce, grâce à la bravoure de la population.

HeaderBanner

La problématique liée à la protection des journalistes demeure une épineuse question dans notre pays.

Pour rappel, Stive Roméo Makanga est engagé dans une bataille judiciaire l’opposant à l’ancien Vice-président de la République Pierre Claver Maganga Moussavou depuis deux (2) ans déjà. L’affaire du Kevazingo-gate est celle-là qui a entraîné son départ de la vice-présidentce. N’acceptant pas son limogeage, il va alors poursuivre notre confrère en justice pour Soi-disant diffamation.

Le 21 janvier dernier, les révélations de notre confrère devant le juge ont entraîné la réaction de la présidence de la République, par la voix de son porte-parole.

Le journaliste a confié être très inquiet pour son intégrité physique.

C’est ici l’occasion d’attirer l’attention des organisations de défense des droits des journalistes, nationales et internationales.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.