Gabon/tournée interquartier : le Prophète Mycomb Mikombo au chevet des populations de Nzong (Bikélé) dans le 3ème arrondissement de la commune de Ntoum

0 103

Muni depuis six ans d’une onction divine visant à faire des œuvres de bienfaisance au bénéfice des populations et personnes vulnérables : 3ème âge, handicapés, jeunes, filles-mères, désœuvrés ou personnes abandonnées à elles-mêmes, le Prophète Mycomb Mikombo, sillonne depuis quelques temps les communes du « Grand Libreville ».

          

La tournée de l’homme d’église dans ses contrées à pour objectif la distribution gracieuse de kits alimentaires à l’endroit des personnes nécessiteuses en leur apportant le réconfort moral et spirituel.   

                       

HeaderBanner

A Ndzong, dans le 3ème arrondissement de Ntoum où il est passé dernièrement, les populations de cette bourgade n’ont pas trouvé assez de mots pour remercier le Seigneur et louer l’Éternel pour cette action de bienfaisance réalisée par le Prophète Mycomb Mikombo. Car, il est toujours rare au Gabon, de voir les hommes d’église venir soutenir les populations par ce genre d’action. Non sans avoir sollicité de l’envoyé de Dieu, l’ouverture d’une Chapelle « Station de Toutes les Nations » dans leur contrée.

          

Dans les jours avenir, le Prophète et sa suite se rendrons dans différentes structures hospitalières et sanitaires qui ont également sollicités leur service.                     

« C’est un challenge que nous avons dans tous les quartiers du « Grand Libreville », mais également à l’intérieur du pays. Apprendre les populations à bien vivre, à la sérénité, à se protéger elle-même. Prier aussi pour les gens, prier aussi pour que leur délivrance soit effective et mettre le peuple gabonais en confiance par rapport à ce que nous vivons aujourd’hui. Le phénomène de braquages, le phénomène des drogues… Mais aussi amener les gabonais à avoir une bonne cohabitation avec le voisin. Pour amener les gens à féderer dans l’unité nationale  comme cela est inscrit dans l’hymne national « La Concorde ».

Cette sensibilisation est une sensibilisation générale, qui n’est pas qu’une sensibilisation d’évangélisation. Les gabonais sont arrivés où l’on a comme l’impression que l’on est plongé dans un rêve qui ne se réalise pas. Et pourtant l’espoir est bien là, la motivation est là. Et c’est pourquoi nous voulons nous réaffirmer que c’est une première étape de notre ambitieux programme », à conclu le Prophète Mycomb Mikombo, leader de l’Église « Station de Toutes les Nations ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.