Mali: violences conjugales, une femme tue son mari

0 3 327

Alors que le débat de violence conjugale continue d’alimenter la toile, un autre cas plus dramatique vient s’ajouter à la liste. En effet, Mariam Sangaré au cours d’une dispute avec son mari n’a pas hésité à poignarder à plusieurs coup ce dernier.

Le mardi 06 octobre 2020, aux environs de 23 heures dans le quartier de N’Tomikorobougou à Bamako, une dispute éclata entre Mariam Sangaré, fille de l’Imam dudit quartier et son mari, Boubacar Coulibaly dit Bakarin, chef mécanicien de son état. Victime de plusieurs coups de couteau dans le dos par son épouse, ce dernier a finalement rendu l’âme à l’hôpital.

La question de violence conjugale devient de plus en plus récurente ces derniers jours. Elle s’exprime par des agressions verbales, psychologiques, physiques, sexuelles, des menaces, des pressions, des privations ou des contraintes pouvant causer chez la victime des dommages psychologiques, physiques, un isolement social, voire la mort.

HeaderBanner

Ce cas précis montre clairement que l’homme peut aussi être vitcime de violence conjugale. De toute évidence, que ça soit l’homme ou la femme, nous devons lutter contre ce fléau qui gangrène nos sociétés de nos jours.

Source: afriqueshowbiz

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.