Mayumba : l’État gabonais signe un avenant avec les sociétés Perenco et Gabon Power Company pour la construction d’une centrale thermique à gaz 

0 65

En vue de mettre fin aux récurrentes difficultés énergétiques dans la région de Mayumba et ses environs, le gouvernement de transition représenté par le ministre du pétrole, Marcel Abeke, le ministre du Budget, Charles MBA, le ministère de l’Énergie, Jeannot Kalima et le ministre de l’économie, Mays Mouissi, a signé, ce mardi 19 mars courant, un avenant relatif à la construction d’une centrale thermique à gaz à Mayumba et d’une ligne électrique qui partira de Mayumba jusqu’à Tchibanga, avec les entreprises Perenco et Gabon Power Company.

En mai 2023, l’entreprise Perenco avait signé un accord avec l’État gabonais pour qu’elle alimente une centrale électrique à Mayumba. Aujourd’hui, un contrat supplémentaire lui a été confié, notamment la construction de la future centrale thermique à gaz qui sera érigée dans ladite ville.

«Concrètement ça veut dire que Perenco en plus d’alimenter cette centrale à gaz, va construire la première phase de cette centrale. Pour se faire, nous allons commander et installer dans les tous prochains mois les gazoducs qui vont permettre de connecter nos champs du Sud du Gabon à Mayumba. Et nous allons installer deux turbines à gaz à Mayumba», a expliqué le Directeur Général de Perenco, Adrien Broche.

La première phase de ce projet sera livrée en juillet 2025, d’où la signature de cet avenant qui aurait pour but d’accélérer la mise en œuvre dudit projet. Cette centrale thermique à gaz de Mayumba aura une capacité de production d’environ 9 mégawatts.

HeaderBanner

Quant à l’entreprise Gabon Power Company (GPC), sa mission sera de construire la ligne à haute tension qui partira de Mayumba à Tchibanga.

« Gabon Power Company dans le cadre de cet avenant-là, doit réaliser l’interconnexion entre la centrale thermique à gaz, qui va être construite du côté de Mayumba, au réseau existent de Mayumba. Et réaliser donc cette ligne électrique qui va partir de Mayumba jusqu’à Tchibanga. Électrifier tous les villages, toutes les populations qui sont dans cet axe», a déclaré le Directeur Général de Gabon Power Company, Philippe JR. Ossoucah.

D’après ce dernier, en seconde phase, il est prévu une extension de cette centrale jusqu’à 50 mégawatts. Une plus grosse ligne de 90 kilos volts sera réalisée afin d’acheminer plus d’énergie du côté de Tchibanga.

Il va sans dire que ce projet occasionnera des retombées à Mayumba et ses environs. En effet, Philippe JR. Ossoucah «estime à 80000 foyers qui vont pouvoir bénéficier de cet apport énergétique», et 450 emplois seront créés par les travaux directs.

De manière générale, ledit projet permettrait également aux industries forestières et autres de relancer leur production à l’arrêt à cause du besoin énergétique. Mais aussi, de remettre sur pied l’ambitieux projet relatif au port en eau profonde de Mayumba afin de désengorger le port de Port-Gentil.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.