Oyem/Armée de terre : vingt-six militaires montent en grade

0 73

L’Etat-Major de la Région Militaire Terrestre Nord, situé dans le deuxième arrondissement d’Oyem, a prêté son cadre à la cérémonie de port d’insignes des grades à vingt-six (26) officiers de l’armée de Terre Gabonaise.

C’était au cours de la cérémonie présidée, ce jeudi 1er juillet 2021, par le Gouverneur de la Province du Woleu Ntem, Excellence Jules DJEKI, avec le concours du Gouverneur Militaire de la place d’Oyem, le Colonel MOUSSAVOU MANDOUKOU, et à leurs côtés le Préfet du Département du Woleu, Brice Arcadius MOUSSIROU, le Maire d’Oyem, Christian ABESSOLO MENGUEY et le Président du Conseil Départemental du Woleu, Désiré OWONO NDONG.

A cet effet, en sa qualité de représentant local du Chef Suprême des Forces de Défense et de Sécurité (FDS), Son Excellence, Jules DJEKI, s’est vu honoré de faire porter le nouveau galon au plus gradé de cette promotion, en la personne du Capitaine Bruno LOUBANGOYE, inscrit au tableau d’avancement de l’année 2021 pour le nouveau grade de Commandant du deuxième bataillon d’infanterie de la deuxième Région Militaire du pays.

Ainsi, en plus de cet officier supérieur ce sont donc plusieurs sous-officiers qui ont été, eux aussi, heureux de recevoir, pour certains, les grades d’Adjudant-chef ou Adjudant et d’autres, de Sergent-chef-major ou Sergent.

HeaderBanner

S’adressant aux promus, le Gouverneur Militaire les a interpellé par rapport à leurs nouvelles responsabilités qui impliquent beaucoup plus de travail, plus de contraintes. Il les a exhorté, à être plus que jamais rigoureux et fermes mais en y injectant une dose de clairvoyance et de sagesse. Car, a t-il lancé : « Le CHEF quelque soit sa taille, son gabarie, sa bouille ou son sexe, reste l’incarnation de l’Autorité dans tous ses aspects » fin de citation.

Rassurant, il a recommandé aux aspirants à cette promotion à ne pas être des « aigris ou jaloux » mais à se donner avec beaucoup plus d’ardeur et de professionnalisme .

Et poursuivant son adresse devant un parterre de personnalités, Officiers Supérieurs de la Ville, le Patron de la place d’arme d’Oyem, a insisté lourdement sur la notion de « Discipline » qui détermine la force principale des armées. A ce sujet, il a recommandé à ses hommes de troupes d’arrêter avec des comportements déviants dont « la cupidité, l’escroquerie, le braquage, le trafic de véhicules et autres…». Mais plutôt à cultiver  « l’honnêteté, le respect de l’Autorité » et encore et surtout la « Discipline ».

En clôturant son propos à l’adresse des militaires de rang, le Colonel MOUSSAVOU MANDOUKOU, a exhorté ces derniers à être plus que jamais apte à de nouvelles opérations inscrites dans l’agenda du Ministère de la Défense Nationale que dirige le Ministre Michaël Moussa ADAMO.

A noter que cette cérémonie s’est achevée par un vin d’honneur offert aux Autorités locales et aux heureux récipiendaires, lesquels la municipalité, tient ici, à adresser ses vifs encouragements.

             
Source : C.M.O

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.