OYEM/TRANSPORT URBAIN: les vignettes 2021 disponibles pour les taxis, TM et clandos

0 112

Libreville, le 18 mars 2021- (Actualites 241). C’est pour notifier en présentiel, malgré les multiples communiqués de presse à l’endroit des opérateurs économiques agissant dans le domaine du transport, que le nouveau Directeur des Finances et du Recouvrement, sur instructions du Maire de la Ville était ce jeudi 18 mars 2021 face à ces opérateurs au sujet de l’opération de numérotation des taxis, clandos et Transport de Marchandise (TM), qui est en cours par l’Hôtel de Ville d’Oyem depuis le début du mois de janvier 2021 et dont les concernés ne s’empressent à se conformer.

Il s’agissait pour le Directeur des Finances et du Recouvrement, Théophane Venard EKOUMA ABESSOLO, nouvellement promu dans cette nouvelle fonction de DFR, de sensibiliser et de discuter avec son assistance, et chaque année à pareille période, sur des questions fiscales et délais légaux relatifs à l’opération de numération des portières des véhicules destinés au transport en commun sur le territoire national et particulièrement dans la Collectivité d’Oyem.

A cet effet, en présence de ses collaborateurs de service et du Responsable de la Communication, Municipale, Constant OYAME NDONG, le DFR, a annoncé aux transporteurs exerçant pour le compte de taxi et TM, la disponibilité des vignettes pour l’année en cours. Et aux clandoman, la mise en place d’un nouveau système de trafic.

HeaderBanner

Il s’agit d’un système qui défini désormais des lignes précises à tout clandoman dans le but de mettre un arrêt à l’amalgame qui y règne actuellement entre le taximan et le clandoman dans le périmètre urbain.

Pour y parvenir, les clandoman désormais soumis aux nouvelles vignettes à coller sur leurs pare-brises auront à y exercer leurs activités dans des zones identifiées par l’Autorité municipale telles que :
         – Akoakam et Methui
         – Tougou-Tougou et Endome
         – Rond-point et Nkomayat
         – Ngouéma et Sablière
         – Mekaga et Elone pour ne citer que celles-là pour l’instant.

Aussi bien que plusieurs actions sociales en faveur de ces transporteurs urbains aient toujours été entreprises par le Maire Central, Christian ABESSOLO MENGUEY, depuis l’avènement de la pandémie actuelle et mondiale, COVID-19, le DFR, Théophane Venard, qui annonçait les couleurs de sa Direction administrative, s’est fait le devoir de recueillir les préoccupations et suggestions des présents aux assises. Lesquelles recommandations qui seront posées sur la table du bureau du Conseil pour entériner.

Notons qu’enfin, les propriétaires des taxis, des TM et les clandos qui circulent librement en périmètre urbain ont jusqu’au 30 mars prochain pour se faire immatriculer, sous peine de sanctions et amendes.

            

 Source: Service/Communication

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.