Politique: Jean Boniface Assele démet son délégué général adjoint 1, Alexandre Dédiré Tapoyo de son parti

0 5

Après les avoir plusieurs fois rappelés à l’ordre, la décision est tombée comme un couperet. Le 07 Septembre le désormais ex délégué général adjoint a été démis de ses fonctions avoir refusé de déférer à une convocation du conseil de discipline. Ledit conseil se réunira très prochainement pour statuer sur le cas de la fille du général à la retraite Jean Boniface Assélé.

Il y a encore quelques jours, il avait créé la polémique en instruisant Nicole Assélé, le délégué générale du CLR, et son ex adjoint de surseoir tout processus d’implantation de nouveaux représentants sans passer par le conseil politique. Alexandre Désiré Tapoyo et Nicole Assélé ont, malgré tout, poursuivi leur périple au nom du CLR dans l’arrière pays.

HeaderBanner

Alors que tout le monde criait à la scission, Nicole Assélé avait alors tenté de jouer la carte de l’accalmie en posant quelques jours plus tard aux côtés de son paternel un exemplaire de l’Union aux mains qui mettait en avant les conflits qui les opposent. Peine perdue, puisqu’au finish, Jean Boniface Assélé a décidé de retirer à Tapoyo toute prérogative et de parler au nom de son parti.

Si pour Alexandre Désiré Tapoyo, un habitué de la transhumance politique, on peut imaginer ira militer au sein d’un autre parti et pourquoi pas au sein du parti au pouvoir. Par contre, la question que tout le monde se pose est celle de savoir si Dr Nicole Assélé, la fille du fondateur du CLR, subira le même sort que son ancien délégué général adjoint

Propos de nos confrères de larepublique

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.