Présidentielle 2023/Haut-Ogooué-Premier Arrondissement : Une forte mobilisation de l’honorable Jean Pierre OYIBA pour une victoire cash à Ali BONGO ONDIMBA

0 294

Deux points ont ponctué l’ordre du jour de ce conclave entre le député Jean Pierre OYIBA, Franck Yann KOUBDJE et les ressortissants de la commune de Franceville, 1er arrondissement, ce lundi 8 mai courant à la Chambre de Commerce de Libreville. Et dont l’enrôlement sur les listes électorales des populations de sa circonscription électorale et l’arrivée du Président Ali BONGO ONDIMBA dans le Haut-Ogooué ont été la clé de voûte de cette rencontre.

Après la sortie la semaine écoulée du Ministre d’État, Ministre de L’intérieur Lambert Noël MATHA qui a annoncé la révision des listes électorales sur toute l’étendue du territoire National, le locataire de l’hémicycle León MBA, Jean Pierre OYIBA a emboité le pas ce lundi 8 mai 2023, en rappelant les uns et les autres sur la nécessité de se faire enrôler, de vérifier si l’on est bel et bien inscrit sur la liste électorale actuelle, et se faire inscrire pour ceux qui ne l’on jamais fait.

« les inscriptions actuelles ou l’opération actuelle ne consiste pas à refaire tous Azimut les inscriptions. L’opération consiste essentiellement à extirper les décédés, à enrôler ceux qui ne figurent pas sur les listes électorales de 2013, 2016 et 2018. Et ensuite à enrôler les jeunes qui ont entre 18 et 23 ans qui n’étaient pas majeurs aux dernières élections », a expliqué le député du 1er arrondissement Jean Pierre OYIBA à la population qui a répondu positivement à l’appel.

Les délais d’enrôlement et vérifications sur les listes électorales trop court pour le député du 1er arrondissement, 30 jours, du 9 mai au 7 juin 2023 sont les motivations qui ont amené les ressortissants de la commune de Franceville à anticiper sur la sensibilisation afin de gagner en temps. Car souvent pour le regretter, beaucoup se manifeste toujours à la dernière minute.

HeaderBanner

« Nous avons vraiment interpelé l’attention de nos populations sur la nécessité d’être sur les listes électorales, la nécessité d’exercer leur droit de vote. Parce que la constitution gabonaise dit que le vote est un droit mais aussi une obligation », a Martélé le député.

Aussi, la mobilisation autour de l’arrivée du Chef de l’État Ali BONGO ONDIMBA dans la province du Haut-Ogooué a été passée en revue par Jean Pierre OYIBA, qui ne menagéra aucun effort pour que l’arrivée du DCP soit une réussite total à la dimension des grandes rencontres de football.

« Notre devoir est de nous mobiliser pour l’accueillir, c’est le Chef de l’État, c’est la clé de voûte de nos institutions, c’est la première institution du pays, le Chef de l’État c’est quelque chose de sacré. Et quand le Chef se déplace, il faut que tout citoyen, tout patriote se mobilise pour aller lui réserver un accueil chaleureux », a rappelé Jean Pierre OYIBA.

Fervent défenseur de la politique du Chef de l’État Ali BONGO ONDIMBA qui a su lui faire confiance, Jean Pierre OYIBA pour sa dextérité et son pragmatisme reste la matrix incontournable du DCP dans le 1er arrondissement de la commune de Franceville et même dans tout le Haut-Ogooué.

La salve d’ovations a mis fin à ces échanges.

Aimé Jordan PANGO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.