Santé de proximité : la Mairie de Libreville et le Ministère de la santé pour un protocole d’accord.

0 63

Dans le cadre des échanges permanents entre les représentants de l’Exécutif et ceux des Conseils locaux, le  Maire de la commune de Libreville, Christine Mba Ntutume, a été, ce Mercredi 8 décembre 2021, reçu en audience par le Ministre de la santé, le Docteur Guy-Patrick Obiang Ndong. Les deux personnalités ont de commun accord évoqué des sujets de convergence de point de vue, notamment dans le cadre réglementaire et du fonctionnement des centres médicaux de proximité placés sous tutelle du Conseil municipal de Libreville. A cet effet, le membre du gouvernement et l’Autorité municipale, dans le cadre d’un projet de partenariat, ont convenu de la signature, dans les meilleurs délais d’un protocole d’accord pour la mise en œuvre des structures de proximité.                    

Des missions d’inspection conduites par des experts des deux administrations procéderont à la visite d’homologation de l’ensemble des unités médicales de proximité pour une meilleure mise en œuvre et leur évaluation. Notamment pour ce qui est de l’organisation et de la formation des personnels.

La commune de Libreville compte actuellement quatre (04) centres médicaux proximité : Premier arrondissement (Ambowè), deuxième arrondissement (Cocotiers), cinquième arrondissement (Mindoubé) et à l’Aéroport international Léon Mba.                            

HeaderBanner

Depuis sa prise de fonctions, Christine Mba Ntutume accorde un intérêt particulier au système de santé de proximité pour le bien-être des administrés. D’où l’intérêt pour le Ministère de la santé publique de préconiser la mise en place des unités de vaccination contre la Covid-19. Compte ténu du positionnement géostratégique de ces structures pour un meilleur déploiement. Occasion pour le Ministre Guy-Patrick Obiang Ndong de voir intégrer dans leur fonctionnement les activités de certains programmes et services nationaux de santé tels que le Programme national élargi de vaccination (PNEV), le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLCP)…                        

Il faut également dire qu’un accent particulier sera mis sur le reporting mensuel des activités réalisées.

Thierry Mocktar

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.