Sidiki Diabaté: du podium de star à la cellule de prison

0 181

Accusé de séquestration et de violence sur sa femme, Sidiki Diabaté a été transféré le 24 septembre 2020, à la prison de Bamako. Le chanteur malien a été placé sous mandat de dépôt le jeudi 24 septembre 2020, après trois jours de garde à vue.

HeaderBanner

Le procureur près du Tribunal de la Commune 3 a ordonné son «placement immédiat» en détention à la Maison centrale d’arrêt de Bamako. Selon Yeclo, le chanteur malien est accusé de violences conjugales par Mariam Sow, sa désormais ex-compagne. Arrêté le lundi 21 septembre 2020 par la Brigade d’investigation judiciaire (BIJ), selon plusieurs journaux, a été transféré le 24 septembre 2020, à la prison de Bamako.

C’est une descente aux enfers qui continue donc pour Sidiki Diabaté qui a déjà été exclu des concours «Afrimma 2020 » et « Primud ». Ses concerts au Togo et en Guinée étant également annulés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.