Une pluie de grêle s’est abattue sur Touba aux environs de 17h

0 63

Touba, le 5 mars 2021-(Actualites241). La grêle est constituée de particules de glace de diamètre supérieur à 5 mm. Les épisodes de grêle se produisent en général lors d’orages violents, au sein de cumulonimbus. Moins de 10 % des cumulonimbus donnent de la grêle atteignant le sol.

Comment se forment les grêlons ?

Au sein des cumulonimbus, il existe de forts courants ascendants et descendants entre la base, chaude et humide, et le sommet très froid du nuage. La glace se forme dans cette « colonne d’ascendance » autour de petites particules solides appelées noyaux glaçogènes.

 Ces impuretés proviennent d’éléments soit naturels (poussière, suie volcanique…), soit artificiels (rejets des réacteurs d’avion…). Les grêlons se développent à l’intérieur du nuage par dépôts successifs de glace sur ces noyaux glaçogènes, avant de tomber au sol sous forme d’averses de grêle. Il arrive souvent que les grêlons fusionnent entre eux pour donner des particules encore plus grosses : on parle d’accrétion.

Pourquoi ce sont les cumulonimbus les plus violents qui génèrent les plus gros grêlons ?

HeaderBanner

Si les ascendances sont faibles, la particule qui grossit va très rapidement descendre et être éjectée du nuage. Comme elle est de petite dimension, elle fond avant d’atteindre le sol ; il ne tombe alors que de la pluie.

Dans le cas contraire, plus les ascendances du cumulonimbus sont fortes, plus la particule reste longtemps en suspension dans le nuage, collectant l’eau surfondue. Ce sont donc les cumulonimbus les plus violents qui génèrent les plus gros grêlons.

   À quoi ressemble un grêlon ?

Lorsque des particules de glace ne dépassant pas 5 mm de diamètre, plutôt opaques, tombent d’un cumulonimbus et rebondissent au sol sans se briser, on parle de grésil. Les grêlons, eux, font plus de 5 mm de diamètre. Ils sont de forme plus irrégulière, quoiqu’assez souvent circulaire.

Lorsque plusieurs grêlons fusionnent, on obtient des formes parfois assez originales. Un grêlon est généralement composé d’une alternance de couches de glace concentriques opaques ou transparentes, selon les différents types de croissance qu’il a subis.

Source: afriksoir.net

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.