Vie des entreprises : la Setrag s’engage dans la lutte contre les cancers féminin

0 51

Octobre, un mois consacré aux cancers des femmes, n’a pas laissé indifférent la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag) qui a organisé au centre médical de l’entreprise une campagne de dépistage en faveur des femmes de la boîte et celles externes vivant le long du chemin de fer, à se faire dépister gratuitement les 27, 28 et 29 octobre 2021.

« Grâce à cette activité qui s’est déroulée pendant trois jours, je retiens un bilan positif quant à l’affluence des dames qui depuis ces trois jours ont augmenté régulièrement. Une action louable que mène Setrag pour la lutte contre les cancers féminins. Cette initiative ne s’arrêtera pas seulement à Libreville, une campagne s’ébranlera sur le parcours dub Transgabonais pour une campagne de dépistage des femmes », a reconnu le Dr Madi Tigani Guirema, gynécologue obstétricien.

HeaderBanner

Le Centre médical de la Setrag a été pris d’assaut au vu de l’engouement des femmes des cheminots et externes qui ont répondu présent pour se faire dépister.

Pour le Dr Francky Iwagou Moussavoult Chef de Division et Médecin conseil Setrag, « Il serait souhaitable de continuer dans la sensibilisation car les cancers du sein, du col de l’utérus ou des autres organes féminins sont des cancers réels et malheureusement la majorité des patients chez qui le diagnostic est posé, nous le voyons tardivement. C’est donc accroitre la sensibilisation, demander aux femmes de se faire dépister une fois ou deux par année pour se faire consulter chez le gynéco, pour essayer de prendre en charge ces pathologies très tôt parce qu’une fois ces cancers pris en charge rapidement, les chances de guérison sont importantes or quand c’est fait tardivement, nous sommes dans les difficultés dans les prises en charge et donc, l’expérience de vie est réduite ».

La Setrag par ces différentes initiatives se démarque des autres entreprises qui n’ont pour but, les  bénéfices au détriment des populations.

« Le dépistage, est un bon réflexe qui peut sauver la vie »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.