Vie politique: affaire RHM et RPM, Michel Menga M’Esssone confiant jusqu’au bout

0 176

Libreville, le 07 janvier 2021-(Actualites 241). Le président du rassemblement héritage et modernité (RHM), Michel Menga M’Essone, élu récemment par l’ensemble des membres et sympathisants de son parti à l’issu d’un congrès de clarification, s’est prononcé mardi dernier, quelques heures seulement après la sortie brutale du 3ème Vice-président, Edgard Owono Ndong du Rassemblement pour la Patrie et la Modernité (RPM).

En effet, pour Michel Menga M’Essone, le parti du Rassemblement Héritage et Hodernité (RHM) dont il est cofondateur, est légitimement constitué et légalisé au ministère de l’Intérieur et cela démontre à suffisance l’assurance sur laquelle marche l’actuel président du RHM. Le partie ne souffre d’aucune insomnie vue la sérénité du ton dans laquelle Michel Menga M’Esssone défend son Héritage.

HeaderBanner

«Je suis député sur la bannière du RHM. Je me suis présenté à l’élection législative couplée avec le label de notre formation politique. Je me suis investis en tant que cofondateur et c’est passé à la Cour constitutionnelle. Elle me l’avait validé. Nous étions tous élus sur l’étiquette du RHM», lance Michel Menga M’Essone.

Le président Michel Menga M’Essone a profité de l’occasion pour lancer un appel solennel à l’endroit des militants, membres et des élus du RHM pour suivre la nouvelle ligne décidée au dernier congrès, «nous dessinons aux côtés des institutions de la République pour faire de notre parti un acteur important du développement», a déclaré le président Michel Menga M’Esssone qui ne souffre d’aucune angoisse sur le sujet.

En conclusion les députés issus du RHM, désormais dans la barge du RPM, subiront les affres de la loi, dur soit-elle, la loi reste la loi.
Affaire à suivre!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.