Covid-19: Afin de prévenir le risque de propagation, le Senat autorise au président Ali Bongo de décréter l’état d’urgence sanitaire

0 10

Le Sénat, vient de donner au président de la République, Ali Bongo Ondimba, l’autorisation de décréter l’état d’urgence sanitaire afin de prévenir le risque de propagation du Covid-19 dans le pays dont les estimation d’une étude projette plus de 10.000 contaminations d’ici fin mai si rien n’est fait par le gouvernement.

«Le Bureau du Sénat reconnait l’extrême gravité de cette crise sanitaire tant, au plan social qu’économique dans notre pays, approuve, à l’unanimité, la mise en œuvre des dispositions de l’article 25 de la constitution, autorisant le chef de l’État à proclamer l’état d’urgence, dans l’intérêt supérieur de la Nation».

L’autorisation fait suite à une consultation adressée au Sénat par le président de la République au sujet du risque de propagation du Covid-19 dans le pays.

HeaderBanner

Selon les dispositions de l’article 25 de la Constitution qui stipulent que «le président de la République peut, lorsque les circonstances l’exigent, après délibération du Conseil des ministres et consultation des bureaux de l’Assemblée nationale et du Sénat, proclamer par décret l’état d’urgence ou l’état de siège, qui lui confèrent des pouvoirs spéciaux, dans les conditions déterminées par la loi», le Sénat s’est réuni en tout urgence pour donner suite à cette consultation.

Après réflexion, les sénateurs estiment que face à la crise sanitaire exceptionnelle que traverse actuellement le pays, des mesures exceptionnelles doivent s’appliquer, d’où l’acceptation de l’état d’urgence sanitaire.


Source gabonactu

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.